habillage
premium1
chouette étonnée
© Getty Images / Erstudiostok

Trois manières stupides de perdre une fortune en bitcoin

Le 8 févr. 2019

Gagner des Bitcoins, c'est bien, mais les histoires de ceux qui en ont perdu sont parfois savoureuses. Nous en avons sélectionné trois. 

Emporter le mot de passe dans sa tombe

La société QuadrigaCX a récemment perdu son jeune fondateur. Gerald Cotten est décédé brutalement, des suites d'une complication de la maladie de Crohn. Il était en séjour en Inde pour participer à la création d'un orphelinat. Problème, il était le seul à détenir le code d'accès secret aux comptes de ses 115 000 clients. Un pépin de taille lorsque l'on sait que les sommes engagées représentent 126 millions d'euros en Bitcoins.

Sa veuve, Jennifer Robertson, a assuré à plusieurs médias canadiens avoir cherché « méticuleusement » le précieux sésame. Mais rien n'y fait, les réserves sont inaccessibles et les clients pourraient perdre la totalité de leurs dépôts de crypto-monnaies.

L'histoire paraît incroyable. Au point d'avoir éveillé les soupçons de certains. Ils se demandent si les récentes difficultés rencontrées par la boîte, attaquée en justice par la Banque canadienne impériale de commerce, n'auraient pas précipité une mort fictive du fondateur... Moralité : le bon vieux post-it, où l'on note son mot de passe à côté de l'ordinateur, a encore de beaux jours devant lui.  

Changer de disque 

James Howells a-t-il été pris d'une frénésie de rangement façon Marie Kondo le jour où il a jeté un disque dur aux ordures ? Ce jour-là, il aurait peut-être mieux fait de vérifier si les 7 500 bitcoins qu'il contenait pouvaient lui apporter une étincelle de joie.

Entre 2009 et 2 010, cet internaute avait eu le nez fin en récoltant un précieux butin de Bitcoins sur son PC Dell. Sauf que - oups - une limonade est venu s'écraser sur son clavier. À l'époque, la monnaie virtuelle ne vaut pas grand chose. Il met l'ordinateur de côté et n'y pense plus. Quelque temps plus tard, il démonte sa bécane pour récupérer les pièces valides. Il oublie le disque dur dans un tiroir, avant de le jeter à la poubelle.

Lors de la hausse massive du cours en 2013, le Gallois se souvient d'en avoir miné une bonne quantité. Sauf que, pas de bol, le disque dur est aux ordures. Désespéré, James Howells avoue au Guardian avoir cherché partout, jusque dans la décharge grande comme un terrain de football de Docksway, près de Newport au Pays de Galles. Montant de la perte ? 9 millions de dollars. Mais James ne perd pas espoir et continue son appel aux dons pour embaucher une équipe et retrouver la précieuse pièce.  

Faire une pizza party 

C'est probablement la pizza la plus cher de l'Histoire. Le 22 mai 2010, Laszlo Hanyecz a eu un petit creux, rapporte Forbes. Mais ce développeur basé à Jacksonville en Floride a la flemme. Il propose alors, sur le forum spécialisé Bitcoin Talk, 10 000 bitcoins contre deux grandes pizzas - « pour qu'il m'en reste pour demain » - à 25 dollars, explique l'américain de 32 ans. Un autre geek répond à l'appel et règle en carte bancaire la commande, avant de la livrer au domicile de Laszlo. Reconnaissant, le développeur remercie le britannique.

Sauf que le cours du bitcoin commence à décoller et qu'en août de la même année, les pizzas sont alors évaluées à 600 dollars, puis 2 600 quelques temps après, et 70 millions d'euros en 2008 !

L'Américain regrette-il son acte ? « Ce n'est pas comme si les bitcoins avaient la moindre valeur à l'époque, donc l'idée de les échanger contre de la pizza était juste incroyablement cool. Personne ne se doutait que cela prendrait une telle ampleur », explique-t-il au New York Times. Cet épisode est connu comme le  « Bitcoin Pizza Day » et chaque année, les détenteurs de Bitcoins s'offrent une bonne part pour célébrer la transaction. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.