habillage
premium1
premium1
Vous ne savez pas pour qui voter ? Ces applis vont vous aider

Élections européennes : vous n'y comprenez rien ? Ces applis vous aident

Le 23 mai 2019

Les élections européennes arrivent à grands pas et vous redoutez ce moment de solitude dans l’isoloir samedi 25 ou dimanche 26 mai ? Pas de panique, des applis existent pour vous sortir de la torpeur. PopEurope, WeEuropeans, Extrapol… les concepts de Civic Tech ne manquent pas.

Citizen’s App pour se remettre à niveau

L’Union Européenne ne vous évoque rien d’autre que vos années Erasmus à Malaga ? Vous ne vous sentez pas vraiment légitime à vous exprimer sur le sort du vieux continent ? Vous pouvez encore vous rattraper via  l’application Citizens’ App développée par le Parlement européen. Elle permet de se tenir au courant des décisions du Parlement sur différents supports : vidéos, podcasts, diaporamas. Vous pouvez trouver les projets financés par l’UE près de chez vous, ou vous renseigner sur les événements concernant l’Europe organisés dans votre ville. Une mise à jour est réalisée chaque semaine. 

PopEurope pour se tester

Maintenant que vous êtes un peu plus à la page, il est temps de vous mettre à l’épreuve. Ça tombe bien : PopEurope propose des séries de quiz sur le vieux continent et l'UE. L’appli lancée par l'association la Maison de l'Europe mêle des questions sur le fonctionnement des institutions, mais aussi sur la culture, les capitales et les langues européennes. Pour un peu plus de fun, vous pouvez personnaliser votre avatar et vous confronter à d’autres utilisateurs. PopEurope a été développée par la Maison de l’Europe et s’adresse surtout aux primo-votants.

Extrapol pour avoir une idée des programmes

Mais qui est ce chien beagle sur fond rose ? Et quel est son programme ? (On fait référence à l’affiche pour le parti animaliste que vous avez peut-être déjà croisée). Pour le découvrir, prenez l’affiche en photo via l’appli Extrapol, développée par Libération et le studio de datavisualisation WeDoData. Vous ne connaîtrez pas l’identité du beagle en question mais au moins vous aurez une meilleure idée du programme qu’il symbolise. Une fois l’affiche scannée, Extrapol propose un chiffre, une vidéo et un graphisme concernant le parti. Ces infos changent chaque jour. L’idée d’Extrapol est de transformer les affiches en média. Un concept malin pour découvrir les propositions des candidats sans passer par l’épluchage des programmes.

Vote&Vous pour trouver son parti

Le principe de ce « Tinder des élections européennes » est simple. Vous donnez votre avis sur 30 propositions et l’algorithme se charge de savoir quel parti vous correspond le mieux. Le questionnaire brasse large : taxation des GAFA, accueil des migrants, égalité des salaires hommes-femmes, Erasmus, référendum européen... Pour chaque proposition, vous devez préciser si vous êtes d’accord, pas d’accord ou indifférent. À la fin du questionnaire, vous devez cocher les sujets les plus importants à vos yeux et choisir les partis que vous souhaitez inclure dans les résultats. Ce qui permet d’éviter de matcher avec le Rassemblement national quand on prévoit de voter Europe Écologie les verts. Dans le même style vous pouvez aussi utiliser euandi2019. Les 22 propositions sur lesquelles il faut se positionner sont légèrement différentes, l’accent est plutôt mis sur l’immigration et les dépenses publiques. On vous prévient : il est possible que votre résultat varie d’un questionnaire à l’autre.

WeEuropeans pour confirmer que c’est bien le parti qu’il vous faut

Un autre outil de matching, mais le concept est plus original que les précédents. En décembre 2018, WeEuropeans (une initiative de la plateforme Make.org) a lancé une grande consultation auprès des citoyens des 27 pays de l’UE. La question posée était : comment réinventer l’Europe ? 2 millions de personnes ont répondu. 10 propositions ont été retenues. WeEuropeans a ensuite demandé aux partis candidats de prendre position vis-à-vis de ces propositions. Depuis quelques semaines, vous pouvez vous aussi vous prononcer via un questionnaire et vérifier de quels partis vos réponses sont les plus proches. Le questionnaire est présenté sous forme de QCM. Pour chaque proposition, vous devez choisir 3 actions qui y répondent au mieux. Les propositions sont originales (et concrètes), plus que celles des questionnaires cités plus haut. Par exemple : « Il faut protéger les forêts au moyen d’une gestion efficace, et recréer des forêts de feuillus » ou « Il faut s’assurer que tous les citoyens de l’UE peuvent être soignés dans les pays de l’UE avec une carte européenne d’assurance maladie ». Problème : les dix propositions sur lesquelles vous devez vous positionner ne permettent pas d’avoir une représentation très exhaustive de vos opinions ni de celles des partis en lice.

LIRE AUSSI :

> Pour militer, on ne peut plus se passer des réseaux sociaux

> Grand débat : ce sont les I.A. qui vont décider du futur, et c'est flippant

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.