Le personnage de l'application StepN en train de courir de dos sur une autoroute

Bougez plus pour gagner plus : la cryptosphère n'a pas fini de vous faire marcher

© Heorhii Heorhiichuk et StepN

Baptisés move-to-earn, de nouveaux crypto-jeux comme Step'N promettent à leurs utilisateurs de devenir riches en s’activant tous les jours. 

Marcher ou courir pour gagner des cryptos. C’est le deal étrange proposé par le jeu mobile Step'N. Celui-ci se présente comme une appli move-to-earn (bouger pour gagner de l’argent). En la téléchargeant et en marchant, les utilisateurs peuvent empocher quelques tokens convertibles en dollars chaque jour. 

Mais avant de devenir cryptomillionnaires en joggant, ils doivent commencer par investir. Car Step'N exige que vous possédiez une paire de baskets virtuelles sous forme de NFT pour pouvoir utiliser l’appli. Les moins chères valent à l’heure actuelle 12 sols (Step'N est basée sur la blockchain Solana, dont la monnaie est le Sol), soit 600 dollars. Et bien sûr, pour gagner plus, il faut accumuler les sneakers. Avec une seule paire, votre marche quotidienne est limitée à 40 minutes toutes les 24 heures, mais cette limite peut être repoussée en achetant plus de baskets. 

3 millions de cryptojoggeurs

Chaque mois 2 à 3 millions de personnes seraient actives sur l’application lancée en décembre 2021, rapporte TechCrunch. Et des dizaines de milliers de nouveaux utilisateurs s’y connectent chaque jour, avance Jerry Huang, le co-fondateur de Step'N. L’affaire serait déjà rentable. La jeune pousse enregistre déjà 3 à 5 millions de dollars de bénéfice chaque jour, soit 100 millions de dollars (93 millions d’euros) par mois. 

Les utilisateurs les plus actifs de l’appli disent remporter plusieurs centaines de dollars par semaine. Le youtubeur Gumy StepN qui a créé une chaîne YouTube dédiée à l’appli, avance empocher 120 dollars pour une marche de 30 minutes environ, par exemple.  

Les tokens gagnés, baptisés GST (Green Satoshi Tokens), peuvent soit être convertis directement en dollars, soit être réinvestis dans le jeu : en boostant les capacités de ses sneakers par exemple. 

Promener son chien virtuel 

Step'N n’est pas le seul crypto-jeu à miser sur le concept du move-to-earn. Le jeu français Dogami, qui s’apparente à une sorte de Tamagotchi sauce crypto, propose de collectionner des petits chiots sous forme de NFT et de les faire grandir, évoluer, puis les revendre pour gagner de l’argent. L’une des fonctionnalités de ce jeu dont le lancement est prévu pour le second semestre 2022 permettra de « promener » son chien virtuel en marchant pour de vrai, afin d’obtenir une récompense financière. 

Comme pour les jeux dits play-to-earn, à l’instar d’Axie Infinity ou de Sorare où il faut jouer pour gagner de l’argent, le modèle économique du move-to-earn est un peu bancal. Le jeu doit être suffisamment addictif pour que les joueurs continuent de l’utiliser sur le long terme sans convertir rapidement leur butin en dollars avant de quitter définitivement le jeu. Il faut aussi compter sur l’arrivée constante de nouveaux joueurs pour renflouer les caisses et distribuer les gains aux joueurs. C’est la raison pour laquelle certains observateurs comparent les crypto-jeux à des systèmes pyramidaux. Si le nombre de nouveaux joueurs s’amoindrit, la pyramide s’effondre. 

Géoloc’ contre bons d’achat

Par ailleurs, leur promesse – bouger pour gagner de l’argent – n’est pas totalement neuve. Depuis quelques années d’autres applications comme WeWard ou Sweatcoin ont un pitch similaire. Mais à la différence de Step'N ou Dogami, elles ne reposent pas sur la blockchain et ne vous font pas gagner de cryptos, mais quelques euros ou dollars par mois ou bien des bons d’achat. En revanche, pour pouvoir collecter votre maigre butin, vous devez accepter de transmettre vos données personnelles et vos données de géolocalisation aux marques partenaires.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.