habillage
premium1Advertisement
premium1Advertisement
Deux hommes asiatiques dans un lit
© Erdark via GettyImages

Avec la tendance « homiesexual », la Gen Z redéfinit la masculinité sur TikTok

Le 28 oct. 2020

Ils sont jeunes, beaux, hétérosexuels et ils se filment en train de faire des câlins, bisous ou danses suggestives avec leurs copains. Bienvenue dans le monde des « homiesexuels ».

En matière de genre, on le sait, la Gen Z brise tous les codes. Et évidemment, c’est sur TikTok que les ados rebattent les cartes et redéfinissent leurs normes.

Sur TikTok, tous les garçons sont gays

Connor Robison a 17 ans et presque un million d’abonnés sur TikTok – 994 900 plus précisément. La spécialité de Connor ? Jouer avec ses cheveux bouclés (et parfois mouillés) et danser torse nu en exhibant ses abdos parfaitement dessinés. La plupart de ses vidéos sont visionnées environ 200 000 fois. Mais il y en a une qui cumule plus de 15 millions de vues. Il y danse avec Elijah Elliot, un ami Tiktokeur à la tête de 864 000 abonnés. Dans ce qui semble être une salle de bain, les deux ados dansent l’un contre l’autre et miment le début d’une relation physique passionnée.

La vidéo ne dure que 8 secondes, mais laisse les spectateurs – et surtout les spectatrices – en émoi. « J’ai grave abusé du replay » commente Floryane. « Dites-moi que je ne suis pas la seule à avoir eu des petits papillons dans le ventre », implore Riannaa un peu plus loin.

@connxr_r

20% 🤣@ohyeahelijah ##foryoupage ##foryou ##fyp

♬ original sound - ❤︎ 𝚠𝚡𝚟𝚢𝚋𝚊𝚋𝚢𝚐𝚒𝚛𝚕 ❤︎

Connor comme Elijah sont tous les deux hétérosexuels et leurs fans le savent. Mais comme bon nombre de tiktokeurs hétéros, ils surfent sur la tendance « homiesexual ». Sur la plateforme, on compte déjà 46 millions de vues pour le #homiesexual. Et on atteint presque les 80 millions de vues en incluant le pluriel et les hashtags mal orthographiés. Le New York Times va même jusqu’à titrer « Everyone is gay on TikTok » (Sur TikTok, tout le monde est gay).

Une tendance à double tranchant

La tendance a de quoi dérouter. Pour certains, il y a un vrai danger à ce que des hétéros « jouent » à être homosexuels. Dans une vidéo publiée sur TikTok, l’acteur américain Colton Hayes, lui-même homosexuel, a qualifié la tendance d’homophobe.

@coltonleehaynes

Stop being homophobic y’all. Just try it! ##fyp ##explorepage ##foryoupage

♬ original sound - coltonhaynes

Pour d’autres, cette tendance a moins à voir avec la sexualité qu’avec une façon pour cette génération d’exprimer une nouvelle conception des genres et de la masculinité. Premièrement, on assiste à un renversement des genres et de la sexualisation des relations homoérotiques. Depuis des années, des termes comme « lesbian » ou « girl on girl » sont dans le top des requêtes sur les sites porno. Désormais, ce sont les filles qui trouvent ouvertement sexy de voir deux garçons agir de manière sensuelle ou sexuelle l’un envers l’autre.

Il ne s’agit que d’une sorte de « prise de pouvoir » par les femmes sur TikTok. Cette tendance de la plateforme préférée de la Gen Z est aussi l’expression d’une fluidité du genre complètement intégrée par les ados d’aujourd’hui. Exit, les vieilles normes de la masculinité. Bye bye, les fit boys virils d’Instagram. Sur TikTok, ce sont les soft boys qui dominent et quelle que soit leur sexualité, ils n’ont pas peur de faire des câlins à leurs copains.

Alice Huot - Le 28 oct. 2020
À lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.