habillage
Un mannequin du défilé Printemps/été 2021 de Prada
© Prada

Mode : Prada présente une collection inspirée par… Zoom

Le 28 sept. 2020

À la Fashion Week de Milan, la marque italienne s’est illustrée avec une collection dédiée à nos nouveaux usages numériques.

Comme tous les secteurs, la mode doit s’adapter à la pandémie de Covid-19. À New York, Milan et désormais Paris, la Fashion Week s’exporte donc sur le digital avec des défilés en ligne – et même sur des plateformes de gaming, comme Burberry qui a fait défiler ses mannequins sur Twitch. Quand on sait qu’habituellement ces grand-messes de la mode génèrent 241 000 tonnes d’équivalent C02, cette digitalisation a peut-être du bon. Mais l’influence du nouveau coronavirus ne concerne pas que la forme, elle s’exprime aussi sur les podiums.

Évidemment, les masques sont devenus des accessoires indispensables pour vivre avec le virus. Les maisons de couture s’attaquent désormais aux visières – même si une étude japonaise a montré leur inefficacité. La visière Louis Vuitton en plexiglass vendue 800€ n’a laissé personne indifférent sur Internet.

Zoom sur la nouvelle collection Prada

Prada et son nouveau co-directeur créatif, Raf Simons, ont trouvé un moyen beaucoup plus subtil d’intégrer les usages de l’époque dans le design. Pour sa collection de prêt-à-porter Printemps/Été 2021, présentée comme une « médiation entre la technologie et l’humanité », la marque italienne s’est inspirée de Zoom, le nouvel outil phare du télétravail. Signe que même si on réussit à se débarrasser du Covid-19 avant le printemps prochain, cet épisode inédit bouleversera durablement nos pratiques. En tête de nos nouveaux usages, le plaisir de travailler en jogging-chaussettes. Un vrai défi pour le secteur de la mode.

Quand le luxe rencontre le télétravail

Lors de la Fashion Week de Milan, Prada a donc répliqué avec une collection dans un style « pyjama chic » et des vestes qui ressemblent plus à des grandes couvertures dans lesquelles on s’enroule qu’à des vêtements d’extérieur. Bref, impossible de passer à côté de l’influence du confinement. Et Raf Simons a bien compris que désormais on montrerait surtout nos nouvelles pièces en visioconférence.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Prada (@prada) le

Par écran interposé, tout ce qui se trouve en-dessous de la poitrine n’a plus beaucoup d’intérêt. Pour s’adapter aux usages technologiques tout en faisant rayonner sa marque, le designer a donc misé sur le haut du vêtement. Exit les logos et inscriptions centrés sur le torse. La nouvelle collection Prada place le logo de la marque sur le cou. Impossible à manquer sur Zoom, Teams ou même Google Meets. Ce design ingénieux a tout l’air d’un petit détail mais il en dit long sur nos usages du moment.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Prada (@prada) le

Alice Huot - Le 28 sept. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.