premium1
premium1
Kira Noir dans une pub PornHub

Ecoloporn : Pornhub lance une chaîne pour nous aider à être green en prenant notre pied

Le 27 janv. 2021

Jouir et sauver la planète en même temps, la nouvelle promesse sexstainable de la plateforme de vidéos pour adultes.

Apprendre à trier ses déchets en regardant une vidéo érotique ? On n’y avait pas forcément pensé. Pornhub, si. La plateforme de vidéos pour adultes vient de lancer une nouvelle chaîne pour promouvoir les usages éco-responsables. Une façon d’allier l’utile à l’agréable.

Être écolo n’a jamais été aussi sexy

Sur son site, le géant du porno connu pour ses milliers de catégories de vidéos se targue d’avoir inventé un nouveau genre : le sexstainable (contraction de sex et sustainable). Chaque vidéo de la chaîne Sexstainable Jerk Off Instructions s’attaque à un sujet écolo du genre économiser l’eau, limiter sa consommation d’électricité, se mettre à la mode de seconde main et réduire le gaspillage. Aucun risque de confondre avec le site de Greenpeace, la campagne a été pensée pour « éduquer les gens sans interférer avec leur routine sur Pornhub », explique Kira Noir, l’une des ambassadrices de la marque.

Pour chaque visionnage d’une vidéo dans laquelle une actrice ou un acteur Pornhub vous susurre sensuellement des éco-gestes, la plateforme reverse 10 centimes à l’association 2030 or Bust. À date, 9 vidéos sont disponibles et la chaîne enregistre déjà 151 abonnés à la chaîne et 2 774 vues – donc, 277 dollars collectés pour la planète.

Et si Pornhub s’occupait d’abord de ses affaires ?

Entre la sauvegarde des abeilles, la sensibilisation aux espèces voies de disparition et la protection des océans, c’est loin d’être la première fois que Pornhub donne dans le green. C’est tout à fait louable mais ça nous ferait presque oublier que Pornhub a d’autres problèmes à régler. Le tri des déchets est un sujet important, mais qui n’a rien à voir avec l’industrie du film X. En revanche, les 82 millions de tonnes de CO2 générées par les plateformes porno chaque année, si.

En décembre 2020, une enquête du New York Times pointait du doigt les graves défaillances d’une plateforme « infestée par les vidéos de viol, qui monétise le viol d’enfant, le revenge porn, les vidéos volées de femmes prenant leur douche, les contenus racistes et misogynes. » Après avoir été lâché par Mastercard et Visa, Pornhub avait désactivé des millions de vidéos. Avant de s’attaquer à nettoyer les océans, Pornhub a de quoi faire le ménage sur sa propre plateforme.

Alice Huot - Le 27 janv. 2021
À lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.