bannière 2
bannière 2
premium1
Michel Edouard Leclerc posant devant un magasin Leclerc, avec le sourire

Bonne nouvelle ! Les patrons français sont optimistes

Le 27 juin 2018

Confiance en la croissance de leur activité, risque de cyberattaque et utilisation des données, l’étude « 2018 Global CEO Outlook » menée par KPMG prend la température des dirigeants d’entreprises à travers le monde. Et les Français font figure de grands optimistes.

Bonne nouvelle ! 87% des dirigeants français prévoient une croissance de leur activité dans les 3 prochaines années alors que la moyenne mondiale est à 78%. Un optimisme affiché qui provient peut-être de la confiance des Français dans les données et les modèles prédictifs. Alors que dans le monde, 67% des CEO affirment avoir privilégié leur intuition plutôt que les chiffres, les Français ne sont que 51%. Un chiffre qui les place en dernière position du classement.

infographie KMPG

Classement des PDG par pays qui ont ignoré des insights provenant de la data au profit de leur intuition

L’étude KPMG « 2018 Global CEO Outlook » révèle que les CEO français n’ont pas seulement confiance en la data mais aussi en leur pays. Ils sont 4 sur 5 à se déclarer optimistes vis-à-vis de l’économie nationale. Au niveau mondial, ils ne sont que 74% à croire en la croissance économique de leur pays. Parmi les puissances européennes, les Français sont les seuls à se sentir plus confiants qu’en 2017. Les plus assurés sont les Américains, visiblement peu alarmés par les mesures protectionnistes de Donald Trump...

infographie kpmg

Confiance des dirigeants dans la croissance de leur pays pour les trois années à venir

Mais pas d’emballement, les dirigeants français, comme ceux du reste du monde, misent sur une croissance modérée de leur activité avec 60% d’entre eux qui prévoient une croissance de 2% de leur chiffre d’affaires et 2 sur 5 espèrent une augmentation de 2 à 5% de leur chiffre d’affaires.

Pour faire de leurs prévisions de croissance une réalité, les dirigeants du monde entier misent d’abord sur des alliances stratégiques (33%), l’innovation et la R&D (28%) et les fusions-acquisitions (16%). Les marchés émergents attirent également l’attention des CEO qui veulent atteindre leurs objectifs de croissance : 7 PDG français sur 10 s’y intéressent notamment en Europe de l’Est (34%) et en Amérique du Sud (32%).

Les dirigeants français affichent un moral au beau fixe mais ils sont bien conscients que certains risques pourraient gâcher la fête. En tête de leurs préoccupations, le retour du protectionnisme - considéré comme le principal frein à la croissance par 7 PDG sur 10 - et la cybersécurité. Près d’un CEO français sur deux pense qu’une cyber-attaque envers son entreprise est inévitable. 65% des dirigeants français estiment donc qu’une stratégie de cyberprotection cohérente est nécessaire pour susciter la confiance, et en particulier celle de leurs clients. Interrogés à l’occasion de l’entrée en vigueur du RGPD, 55% des PDG déclarent que la protection des données est leur responsabilité personnelle la plus importante. Que ce soit côté client ou côté développement de l’entreprise, pour les Français, rien de plus important que la data.


Méthodologie 

L’étude mondiale« Global CEO Outlook » menée par KPMG interroge 1 300 CEO de groupes internationaux. Les dirigeants qui ont répondu à cette étude sont issus des régions géographiques suivantes : Amériques, Asie-Pacifique, Europe, Moyen-Orient, pays nordiques & Afrique. 34 % des entreprises de l’étude ont un chiffre d’affaires annuel qui dépasse 10 Milliards US$ ; 42 % ont un chiffre d’affaires annuel compris entre 1 et 9,9 Milliards US$ et 24 %, un CA annuel compris entre 500 et 999 Millions US$. Onze secteurs ont principalement été ciblés dans l’étude : gestion d'actifs, automobile, banque, grande consommation & distribution, énergie, infrastructures, assurances, life sciences, manufacturing, technologie et télécommunications.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour