habillage
premium1
premium1
lover moderne

Le French Lover, c'est fini ! Maintenant, les Français cherchent l'amour depuis leurs toilettes et en pyjama

Le 3 oct. 2018

Attention, ces chiffres sont carrément "tue l'amour" ! Où vous allez apprendre que la quête de l'amour se fait désormais en pyjama vautré sur son canapé ou depuis les toilettes. Armés de leur smartphone, les Français n'en finissent plus de swiper.

Aujourd’hui, pour rencontrer l’amour c’est sur smartphone que ça se passe. En 2018, un Français sur quatre s’est déjà inscrit sur un site ou une application de rencontre. Lancée en 2012, l’application Tinder a popularisé la pratique du « swipe ». A gauche, c’est non. A droite, c’est oui. On ne peut pas faire plus simple.

Avec plus de 50 millions d’utilisateurs estimés sur la plateforme, la pratique fait partie de notre quotidien. D’après un sondage YouGov pour l’application Once, 1 Français sur 5 se dit accro à son application de rencontres préférée. Résultat : 67% des Français passent jusqu’à 4 heures par semaine sur une application de dating.

Trouver l’âme sœur aux toilettes

Avec un geste aussi simple, on peut trouver l’âme sœur sans bouger de son canapé. Et le membre sollicité est parfaitement unisexe : il suffit d'avoir un index. Près de 2 Français sur 5 s’adonnent à cette pratique devant la télé, confortablement installés dans leur fauteuil. Ils sont 38% à chercher l’amour en pyjama, sans même quitter leur lit. Encore moins glamour, 25% des Français swipent aux toilettes. Comme quoi, on peut vraiment rencontrer le partenaire idéal n’importe où.

Au quotidien, les hommes swipent plus que les femmes. Ils sont 12% à le faire au bureau et 23% au moment du repas. Tout le monde swipe, beaucoup, mais pas forcément pour trouver le partenaire de rêve (ou d’un soir). Le balayage frénétique d’écran devient un passe-temps comme un autre. C’est le cas pour 68% des utilisateurs. 23% des hommes avouent même le faire par simple ennui. Au contraire pour les Millennials, le swipe devient une activité sociale qu’ils pratiquent en groupe.

Qui swipe trop vite, perd sa place

50% des utilisateurs ont besoin de moins de 30 secondes pour décider s’ils swipent à gauche ou droite. Attention aux balayages hâtifs ! Sur Tinder, à moins d’avoir un compte Premium - payant -, on ne revient pas sur ses décisions. Sûres d’elles, 20% des femmes n’accordent que 5 secondes ou moins à leurs prétendants. Pour un quart des hommes, point de frénésie. Il leur faut 30 secondes à une minute pour faire leur choix. Ce qui reste quand même rapide pour se faire une idée…

L’habit de fait pas le moine, certes. Mais pour le dating, il vaut donc quand même mieux soigner sa photo de profil. Voire changer de métier pour maximiser les matchs. Et pour les mous du pouce qui préfèrent la quantité à la qualité, il existe même des façons d’automatiser le swipe.


Méthodologie

Etude menée par YouGov Plc pour Once auprès de 1 007 personnes représentatives de la population française entre le 4 et 5 septembre 2018.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.