Time Square en Février, oeuvre de Krista Kim

Time Square supprime la pub !

Pendant un mois, Time Square supprime la publicité de ses 90 panneaux lumineux. Juste un petit moment, tous les vendredis à minuit, et c'est pour laisser la place à une installation de l’artiste et designer Krista Kim.

Si New York ne dort jamais, Time Square est sûrement le coin le plus illuminé de la ville. Pour changer la donne, l’artiste et designer Krista Kim a lancé « Continuum », un projet de sons et lumières censé éradiquer le brouhaha publicitaire de Time Square – l’espace d’un instant. 

Time Square sans les pubs

Jusqu’à la fin du mois de février, les New-Yorkais auront la possibilité de contempler Time Square sous un angle complètement inédit. Plus de pubs de voitures, de sigles McDonald's ou de grands clips de Beyoncé sur les bas étages des gratte-ciel. 90 panneaux lumineux laissent la place à de grandes nappes colorées glissant délicatement d’un écran à l’autre. Intitulé « Continuum », le projet entend faire de Time Square un gigantesque ensemble coloré, une sorte de grande toile de peinture où les écrans s’alignent sur le même mouvement. C'est près de 90 panneaux lumineux qui ont été coordonnés pour cette performance. Progressivement, la place devient une grande « lampe à lave », et alterne d'une couleur tamisée à une autre.

Aux manettes de cette expérience, deux noms notoires. Pour l’image, il y a Krista Kim, pionnière de « l’humanisme digital », prônant les vertus d’une imbrication de la technologie dans l’art. Pour le son, Jeff Shroeder, illustre guitariste des Smashing Pumpkins, célèbre groupe de rock grunge des années 90.

Bien entendu, Time Square n’a pas été choisi au hasard. Au-delà de son potentiel en termes de support numérique, le lieu est réputé pour son tumulte visuel quasiment infini, et sa foule bourdonnante. Chaque jour en moyenne, près de 360 000 piétons s’y aventurent et leur regard n’échappe pas aux publicités. Utilisant un mélange de LED et de techniques de programmation, l’artiste crée un espace commun qui permet aux spectateurs de décompresser, au beau milieu d’un lieu réputé pour sa saturation cinétique.

Si le projet devrait quitter Time Square à la fin du mois de février, Krista Kim a confirmé sa volonté de propager son projet dans d’autres grandes places commerciales. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que  « Continuum »  a concrètement été mis en place dans l’espace public, car plusieurs installations ont déjà été aperçues en Chine ou à Toronto.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.