habillage
premium
premium
robe panier moderne
© Livable

Quand la distanciation physique inspire créateurs de mode et designers

Le 29 mai 2020

Retour des robes à panier, chapeaux et voilettes, épaulettes XXL… et si la mode revenait en arrière à l’heure de la distanciation sociale ? Une idée pas si absurde.

Masques, gants, distances de sécurité… la grande artillerie des gestes barrières va-t-elle nous inciter à nous habiller autrement ? C’est ce que laissent à penser certains créateurs de mode et designers qui réinventent nos vêtements à l’heure de la distanciation physique. Pourtant, rappelle Vanity Fair, la mode comme « outil de distanciation sociale » n’est pas une nouveauté, en témoignent ces créations récentes qui s’amusent avec la mode du passé. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par AREA (@area) le

Le retour de la robe à panier

Apparue à la cour d’Espagne au XVIe siècle, prisée des femmes au XVIIIe, la structure de la robe panier permettait, par effet d’optique, d’élargir les hanches pour affiner la taille. Sur les podiums, elle fait son grand retour, bien qu’elle ait changé de fonction. Aujourd’hui, maintenir une distance entre soi et le autres ne serait plus un indicateur de classe sociale, mais de sécurité sanitaire !

En Belgique, la société de design Livable a remis au goût du jour la cage en rotin, une création plus absurde que viable qui tourne en dérision la paranoïa ambiante. 

Chez Multiply, studio de design, on revisite aussi la jupe en crinoline, un vêtement initialement porté pour garder les hommes et les femmes à distance raisonnable. 

Chez Area et Puppets and Puppets, deux studios de créations new-yorkais, on revisite aussi les robes à panier et « autres pièces aux hanches surdimensionnées », note Vanity Fair.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par PUPPETS AND PUPPETS (@puppetsandpuppets) le

Des chapeaux et des voilettes

Grandes stars des mariages et des grandes cérémonies traditionnelles, chapeaux et voilettes sont aussi remis au goût du jour, chez Maison Margiela notamment où les visages se couvrent de tulle ou de lycra  on reste circonspects quant à l'efficacité de ces matières contre le virus, mais il faut se projeter ! 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Maison Margiela (@maisonmargiela) le

Dans l’atelier de la designeuse de costumes italienne Veronica Toppino, les chapeaux se transforment en structures d'aluminium et en larges halos permettant de respecter, sans trop se forcer, les règles de distanciation physique..

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Veronica Toppino (@veronica.top) le

... et même des épaulettes

Grandes perdantes des années 80, elles reviennent aussi sur le devant de la scène.

Chez le label japonais Comme des Garçons, on ne lésine pas sur les vestes amples, les coques et les froufrous sur le haut du corps. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Comme des Garcons (@commedesgarcons) le

Margaux Dussert - Le 29 mai 2020
À lire aussi
premium2
premium1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.