premium 1
une bande de filles se prend en selfie
© Aube Perrie pour Angèle

Stromae, Orelsan, Angèle… Ces artistes qui se foutent de notre addiction aux réseaux sociaux

Le 25 févr. 2019

Stromae, Orelsan, Angèle… Ils sont de plus en plus d’artistes à faire le procès des réseaux sociaux. Entre superficialité, usages compulsifs et sentiment de solitude généralisé, voici 7 titres qui devraient vous mettre à la diète numérique. 

« D'abord on s'affilie, ensuite on se follow, on en devient fêlé, et on finit solo » - Stromae

Avec près de 8 millions de vues en moins de 48h, le morceau « Carmen » de l’artiste belge Stromae avait fait un véritable carton sur la Toile en 2015. Ironie du sort, il s’en prenait aux rouages pernicieux de Twitter.

Métaphore « monstrueuse » de la plateforme, le petit oiseau bleu assistait, ricaneur, à nos bouffonneries en ligne et aux relations humaines qui se délitent…

#selfie, #peacesign, #bathtime... le cool standardisé d'Instagram par Hiérophante

En compilant des photos similaires trouvées sur Instagram, le musicien français Hiérophante se moque de notre folie des hashtags.

Logés à la même enseigne, inconnus, stars et influenceurs sont à la fois victimes et bourreaux du même fléau : la standardisation du cool sur la plateforme. 

Poppy, la star la plus illuminée de YouTube trolle les réseaux

Nous avions déjà évoqué le phénomène Poppy, cette starlette candide aux allures de robot kawaï qui sévit sur YouTube.

Outre sa véritable carrière musicale, la jeune chanteuse et vidéaste américaine a la fâcheuse manie de publier des vidéos sans queue ni tête sur la plateforme. En apparence toutefois, car derrière son minois angélique se cache un discours ironiquement rodé sur la logique de nos réseaux : de l'importance excessive accordée aux célébrités, à nos bavardages intempestifs (et pas toujours pertinents) en ligne, tout y passe !

Dans une interview pour Motherboard, Poppy dévoilait même sa vision du futur : « Le besoin d'espace physique finira par disparaître. Et notre obsession pour les médias sociaux et Internet nous mènera à une conscience collective. La technologie contrôle tout. Elle se moque de nous tandis que nous la laissons nous consommer ». Réjouissant !

« Le problème vient des réseaux, le problème a mille raisons » - Roméo Elvis

« On & On », littéralement « sans fin », illustre le temps que nous perdons à nous mettre en scène et à nous faire beaux pour nos smartphones.

En collaboration avec le groupe allemand AnnenMayKantereit, l'artiste Roméo Elvis rappe cette lassitude et évoque la solitude qui se cache derrière nos clichés.

« À quoi bon ? T'es tellement seul derrière ton écran » - Angèle

La fame, les thunes, le game... tout le monde veut sa part du gâteau, et ça passe manifestement par les réseaux. Cela, Angèle - chanteuse et petite soeur de Roméo Elvis - l'a bien compris.

Dans un clip pop et acidulé, l'artiste critique la vacuité de nos échanges de likes, tout en avouant y succomber aussi :

« Au fond, j'avoue que même moi
Je fais partie de ces gens-là
Rassurée quand les gens, ils m'aiment
Et si c'est très superficiel »

« Ces twittos de merde ont trop d'arrogance » - Orelsan

À l'heure où vos flux sont saturés de contenus, où les notifications régentent votre quotidien, où ce que l'on dit de vous sur les réseaux peut facilement vous monter à la tête, il faut de la discipline. « Discipline, discipline, discipline », ressasse Orelsan dans son dernier clip coup de gueule et coup de poing.

Attention, épileptiques s'abstenir : le clip est saturé de SMS, de snaps et de Stories Instagram.  


À LIRE AUSSI :

10 artistes français à suivre sur YouTube Music en 2019

> Hip-hop VS Mozart : ce battle de danse « made in Barbès » à voir absolument

> Damien Saez : après le journaliste «putaclic », l'artiste « putaclash » ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.