CryptoArt : 4 plateformes pour collectionner de l’art virtuel
© SuperRare

CryptoArt : 4 plateformes pour collectionner de l’art virtuel

Le 25 févr. 2021

Vous êtes amateur d’art, collectionneur ou simple spéculateur ? Un nombre croissant d’artistes profitent du développement des crypto-monnaies pour vendre des œuvres 100% numériques via la blockchain. Zoom sur 4 marketplaces où acheter, collectionner, échanger ou vendre.

Anciens collectionneurs de cartes Pokémon, amateurs d’art ou de GIFs, spéculateurs... les NFTs (Non-Fungible Tokens), ces objets de collection numériques uniques et non interchangeables basés sur la blockchain, devraient continuer à faire parler en 2021. 

Le dernier événement en date de ce marché nébuleux ? La vente aux enchères du célèbre GIF Nyan Cat. Parti pour 300 ETH (abréviation de la cryptomonnaie Ethereum, ndlr), soit près de 420 000 euros au moment de la vente, l’acquisition anonyme du chat arc-en-ciel le plus célèbre du Web témoigne d’un intérêt grandissant pour la collection de biens virtuels, en particulier dans le monde de l'art.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Foundation (@withfoundation)

Pour comprendre cet engouement, il faut remonter à 2017, date à laquelle des utilisateurs se prennent de passion pour d’autres chatons virtuels : ceux de la plateforme décentralisée CryptoKitties qui permet d’acheter, de collectionner, d’échanger ou de vendre une infinité de petits félins mignons via la blockchain

Aujourd’hui, les chatons ne sont plus les seules coqueluches du Web et de plus en plus de collectionneurs s’arrachent les œuvres d’artistes à l'aide de crypto-monnaies. Les créateurs, quant à eux, y voient une nouvelle économie et la promesse de nouvelles sources de revenus. Dans le milieu, les experts les appellent « crypto-artistes ». 

Où collectionner du crypto-art ? 

Avec la tokenisation des GIFs, des mèmes et autres œuvres numériques arrivent bien sûr de nouvelles plateformes qui centralisent et facilitent leur collection. La plupart d’entre elles fonctionnent avec la crypto-monnaie Ethereum, la plus connue après le Bitcoin. En voici quatre. 

Open Sea

Art, mondes virtuels, sport et cartes à collectionner, et même noms de domaine… La plateforme se présente comme « le plus grand marché numérique au monde pour les objets de collection cryptographiques et les jetons non fongibles (NFTs) ».

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par OpenSea (@projectopensea)

opensea.io

SuperRare

Plateforme spécialisée dans le crypto-art, SuperRare compte dans son réseau des artistes comme le collectif français OBVIOUS à qui l’on doit la vente du premier tableau généré par une IA chez Christie’s ou encore Robbie Barrat, petit génie de l’art abstrait généré par des réseaux de neurones artificiels

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par SuperRare ? (@superrare.co)

superrare.co

Foundation

Même chose sur Foundation où l’on pourrait scroller des œuvres hypnotiques pendant des heures et participer à des enchères.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Foundation (@withfoundation)

foundation.app

Nifty Gateaway

Sur Nifty, on achète aussi de l’art virtuel mais seulement au travers de collections en édition limitée. Chaque collection est disponible pour une durée limitée et s’ouvre à une date précise. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Nifty Gateway (@nifty_gateway)

niftygateway.com

Margaux Dussert - Le 25 févr. 2021
À lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.