premium1
banniere
main qui tient une ampoule sur fond jaune
© solidcolours via GettyImage

Podcast : quelle innovation pour le 21ème siècle ?

Le 15 avr. 2020

« Quelle innovation pour le 21ème siècle ? » C'est la question posée pour ce premier épisode d’une série de trois podcasts de l’école pro du Centre Pompidou, pour mieux comprendre les mutations du monde du travail, en collaboration avec L’ADN. Réponse avec quatre regards croisés sur l’innovation.

Tout à la fois mot valise et processus incontournable en entreprise, l’innovation est un sujet large qui brasse de nombreuses problématiques. Comment ce thème s’inscrit dans l’histoire des idées ? Innovation et progrès social vont-ils nécessairement de pair ? L’heure est-elle venue d’une innovation responsable et durable ?

Autant de questions que nous creusons avec nos invité·e·s : Marie-Ange Brayer, conservatrice en chef du Centre Pompidou, Laurie Bellanca, artiste, Patrick Peureux, responsable innovation de Air France Industries et Matthieu Potte-Bonneville, philosophe et directeur du département Culture et création du Centre Pompidou.

L’innovation n’est pas seulement une avancée technique ou scientifique, elle est avant tout un processus économique et social. Pour envisager ce phénomène et ses impacts sur la société, l’enjeu est de parvenir à « se déprendre de soi-même » en adaptant sa manière de penser et adoptant une perspective nouvelle sur le monde. Pour Matthieu Potte-Bonneville, l’innovation permet de « créer un désordre fécond » qui questionne les catégories communément admises.

Dans les grandes entreprises « innover n’est pas une option », souligne Patrick Peureux, responsable de l’innovation pour Air France Industries. Et on le comprend d’autant mieux que certains secteurs, comme le secteur aérien, font face à des évolutions sociétales qui viennent questionner leurs fondements mêmes. Le flygskam aura-t-il raison des anciens modèles ? « Dans notre cas, tout l’enjeu est de parvenir à une innovation centrée sur l’humain qui soit au service de la transition économique, énergétique et industrielle », poursuit ce dernier.

podcast école pro centre pompidou L'ADN

Parfois, le terreau fertile des projets innovants se nourrit de la rencontre croisée entre milieu de l’industrie, de la recherche et de l’art. Cette volonté se trouve d’ailleurs au cœur de la démarche de Marie-Ange Brayer, qui co-pilote le cycle Mutations/Créations au Centre Pompidou. Pensé comme un laboratoire de la création et de l’innovation, ce cycle propose de « penser le design global sous la forme d’un nouvel écosystème ». Et dans ce contexte, les grandes entreprises ont tout intérêt à se saisir des possibilités multiples offertes par la rencontre avec les artistes.

Mais, pour l’artiste Laurie Bellanca, « l’apport d’une intervention artistique, en lien avec les questions d’innovation, est indissociable d’une intention politique. » Les questions : Est-ce que l’on est au service de quelque chose ? Qu’est-ce que l’on va reconfigurer ? Quelle forme de liberté gagne-t-on ? sont donc autant de fils rouges pour la réflexion.

Changer d’axe, changer de point de vue, se « déprendre de soi », sans occulter le fait que l’innovation ne peut s’envisager que dans le sens d’une amélioration des conditions de vie sur terre. L’innovation nous permettra-t-elle de nous orienter pour comprendre où « faire atterrir » notre civilisation, comme nous y invite l'anthropologue et philosophe Bruno Latour ?

Retrouvez les 3 podcasts sur la page de l'école pro du Centre Pompidou


Écriture et réalisation : Eloïse Guénard
Montage et prise de son : Antoine Dahan
Intervenant·e·s : Marie-Ange Brayer, Laurie Bellanca, Patrick Peureux, Mathieu Potte-Bonneville
Design musical : Sixième son
Création musicale : Laurie Bellanca et Benjamin Chaval
Extraits musicaux : Boris Vian, Orelsan
Extraits de film : L’An 01, Jacques Doillon, Alain Resnais, Jean Rouch

Crédits image : Hervé Véronèse - DR - Elise Ortiou Campion - Hervé Véronèse
Montage par Marc Maran pour L'ADN

Nastasia Hadjadji - Le 15 avr. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.