habillage
premium1
premium1
Black Mirror saison 3 épisode 5

Un site de dating réactive des comptes vieux de 10 ans et met en péril des milliers de couples

Le 24 avr. 2018

Le site de rencontres américain Match.com a réactivé des comptes utilisateurs fermés depuis parfois plus d'une décennie, sans leur accord. Une mauvaise surprise qui aurait pu valoir à certains un divorce.

« Vous avez dix nouveaux matchs sur Match.com. » Bonne nouvelle ? Pour de nombreux célibataires, désireux de mieux matcher en 2018, probablement. Mais pas pour Jason Debiak. Ce directeur artistique était tranquillement en train de déjeuner avec son épouse et sa petite fille dans le New Jersey lorsqu’il a reçu une alerte par e-mail de l’application de rencontres sur son portable. « En général, j’essaye de ne pas checker mes e-mails, mais j’ai regardé », explique le père de famille, incrédule, à The Verge.

Jason Debiak est resté stupéfait : il avait supprimé son compte depuis plus d’une décennie avant de s’apercevoir que celui-ci avait été réactivé, sans son consentement. « Je me connecte, et me voici, 15 ans plus tôt, avec moins de cheveux blancs », dit-il. Surpris de voir son compte réactivé depuis une semaine, le directeur artistique contacte le service client. « Oh, nous sommes désolés que vous ayez reçu un e-mail de notification. Nous allons désactiver les notifications », lui répond-on. « Non, vous ne comprenez pas. Je ne veux pas seulement que vous enleviez les notifications - Je ne veux plus JAMAIS être sur votre site », rétorque Jason Debiak, excédé.

Les applications de rencontres vs RGPD

Un porte-parole de Match.com a confirmé la réouverture d’un « nombre limité » de comptes. La politique de confidentialité du site, dont la dernière mise à jour date de 2016, informe que la société « conserve certaines informations associées à [votre] compte », et ce, même après sa fermeture. Un autre porte-parole de Match Group a indiqué une mise à jour dans un mois « à peu près » pour coller au Règlement général sur la protection des données (RGPD). L’implémentation de cette nouvelle norme devrait contraindre l’entreprise à supprimer tous les comptes anciens. Match Group n’a cependant pas confirmé ces futures suppressions.

Jason Debiak a immédiatement prévenu sa femme. Mais le directeur artistique s’est rendu compte que certains de ses amis avait aussi vu son profil. L’issue aurait pu être bien plus funeste s’il n’avait pas vu ce mail en premier. Fort heureusement, son mariage s’en sort sain et sauf.

Le problème des données personnelles pour les applications de rencontre se retrouve régulièrement sous les feux des projecteurs. Grindr a été mis en cause au début du mois d’avril pour avoir laissé des entreprises tierces accéder aux données de ses utilisateurs, dont leur statut HIV.
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour