habillage
premium1
premium1
Du verre en fusion plongé dans des petites billes multicolores.
© Baugartner Restoration via YouTube

Oddly satisfying : ces vidéos qui vous font du bien

Le 10 sept. 2019

Elles nous hypnotisent sans que l'on ne sache très bien pourquoi. De la plus apaisante à la plus dégoûtante, les vidéos oddly satisfying font des adeptes. Petit tour d'horizon.

Pour rappel, « l’oddly satisfying », que l’on peut traduire par « étrange satisfaction », est un style visuel proche de l'ASMR qui procure aux spectateurs une sensation de bien-être. On retrouve souvent ce genre esthétique dans les publicités ou chez certains cinéastes (notamment Quentin Tarantino). Cependant, « l’oddly satisfying » est surtout visible sur YouTube. Voici une sélection des meilleurs comptes pour vous aider à vous détendre.

Baumgartner Restoration

  • Spécialité : restauration de peintures classiques

Depuis son canapé, on peut assister au travail de restauration du très soigneux Julian Baumgartner dans son atelier new-yorkais. Du changement de cadre au nettoyage du verni, l’artisan dévoile ses techniques en vidéo. Onguents en bocaux, outils bien alignés… le geste est précis, maîtrisé et calme, si calme. Et quand il fait ressurgir les couleurs d’une œuvre ternie par le temps, on a l’impression que le nôtre s’est un peu arrêté.

Sur YouTube : 871 000 abonnés – 37 millions de vues

Li Ziqi

  • Spécialité : art de vivre à la chinoise et countryside porn

En Chine, dans la région du Sichuan, l’adorable Li Ziqi vit dans la ferme traditionnelle de sa grand-mère. Ici, tout est calme et volupté, et Li ne rechigne à aucun des travaux des champs. Impeccablement vêtue, dans le pépiement des oiseaux, Li s’occupe de jolis moutons ; dans le bruissement du vent, Li récolte de délicieux fruits ; au son du crépitement d’un feu, Li fabrique des meubles en bambou… Une image d’Épinal au pays des pandas géants qui donne envie de se préparer un thé en écoutant tomber la pluie.

Sur YouTube : 4,2 millions d’abonnés – 454 millions de vues

Andreas Wannerstedt

  • Spécialité : GIFs abstraits et mouvements perpétuels très esthétiques

Andreas Wannerstedt, motion designer suédois, produit des GIFs animés. Couleurs acidulées et précision minutieuse des mécanismes, on y voit des billes en métal roulant sans fin sur des rampes de bois, ou des pâtes roses et translucides qui coulent et s’enroulent à l’infini… On vous le confirme : cela ne sert vraiment à rien, mais c’est hypnotisant.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Stay Hydrated. Sound Design: @matthewsinstagram . #3d #animation #cinema4d #render #abstract #graphic #shapes #art #digitalart #instaart #wannerstedt #water #loop

Une publication partagée par Andreas Wannerstedt (@wannerstedt) le

Sur Instagram : 194 000 abonnés

Pablo Cimadevila

  • Spécialité : joaillerie, le seigneur des anneaux

Barbu taiseux aux yeux d’azur, Pablo Cimadevila ne parle pas beaucoup. Sur des musiques planantes, on voit surtout ses doigts qui façonnent des bagues avec une fascinante précision. Résultat ? Des vidéos où la naissance des anneaux devient une épopée fascinante et poétique.

Sur YouTube : 1,8 million d’abonnés – 91 millions de vues

Hydraulic Press Channel

  • Spécialité : machine porn, on va tout casser…

Vous voulez voir des trucs se faire écraser par une presse hydraulique ? Sur Hydraulic Press Channel, vous pourrez voir une machine à écrire, un tronc d’arbre, un téléviseur ou une pile de CD (tout peut y passer) céder sous la pression sans état d’âme de la machine. On est loin de l’art des compressions de César… on serait plutôt dans l’esprit de feu l’émission Jackass. On presse pour le plaisir de presser et de voir tout exploser.

Sur YouTube : 2,1 millions d’abonnés – 355 millions de vues.

ChefClub TV

  • Spécialité : food porn

La cuisine est un jeu d’enfant et d’amateurs de plats vite faits mais surtout hyper bien faits ! Plan serré sur les mains. De l’étalage de la pâte à l’opération démoulage, tout paraît fluide, simple, et sans friction. Résultat : l’impression qu’on peut préparer – sans fatigue – un petit encas pour les copains en moins de temps qu’il ne leur en faudra pour le dévorer.

Sur YouTube : 1,8 million d’abonnés – 7 millions de vues

Docteur Pimple Popper

  • Spécialité : boutons, points noirs et kystes en tous genres (surtout les plus crados)

Elle est la plus connue des dermatologues au monde. Depuis son cabinet californien, la vive Sandra Lee filme avec soin l’intégralité de ses opérations. Ici, Sandra extrait un kyste de la taille d’une balle de ping-pong, là, Sandra incise une pustule. Il y a du pus, de la chair et du sang. Présente sur Instagram depuis 2014, on peut également suivre Docteur Lee sur YouTube, Snapchat ou Twitter. Et à présent, elle anime carrément sa propre émission de télévision diffusée sur TLC. En échange de cette exposition médiatique, elle soigne gratuitement les personnes qui n’ont pas les moyens.

Sur YouTube : 5,2 millions d’abonnés – presque 3 milliards de vues

Rhys Barber

  • Spécialité : extraction du cérumen de conduits auditifs très encombrés

Équipé d’une caméra endoscopique et de petits outils métalliques, cet « audiologiste » barbu diffuse deux fois par semaine des vidéos de nettoyages d'oreilles. Son but : nous convaincre de l’efficacité de son métier encore peu et mal connu. Alors quand Rhys Barber retire d’un coup sec un énorme morceau de peau morte ou de cérumen, les amateurs pousseront un petit soupir de soulagement, les autres se contenteront de tourner de l’œil.

Sur YouTube : 128 000 abonnés – 38 millions de vues

Meticulous Manicurist

  • Spécialité : pédicure hardcore et retrait d’ongles incarnés

Lori Halloway est américaine et une passionaria de la manucure-pédicure. Et elle filme en plan très serré les soins qu’elle procure aux pieds très, très abîmés de ses clients. Elle coupe des ongles, retire des peaux mortes, applique des baumes, en commentant chacun de ses gestes. À voir ses pieds méticuleusement nettoyés, certains prendront le leur… les autres iront traîner les leurs ailleurs.

Sur YouTube : 331 000 abonnés – 83 millions de vues

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

> Le côté obscur de YouTube, ces vidéos qui dégoûtent et relaxent en même temps


Cet article est paru dans la revue 19 de L'ADN consacrée au cerveau. Pour vous procurer ce numéro, il suffit de cliquer ici

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.