habillage
une femme floutée devant des écrans de télévision
© Levi Stute via Unsplash

Moins de femmes, moins de personnes noires... les chiffres de la télé en 2020

Le 29 sept. 2020

10 ans après sa création, le baromètre de la diversité du CSA fait un triste constat : la télévision n’a pas changé.

« Une part de la société française reste encore ignorée des médias ». Voilà ce qu’on peut retenir en substance de ce nouveau baromètre de la diversité présenté par le CSA mardi 29 septembre 2020. Après le visionnage de 1 450 heures de programmes sur l’année 2019, le Conseil supérieur de l’audiovisuel est en mesure d’affirmer que les femmes, les personnes de couleur et les personnes handicapées constituent un public qui est toujours sous-représenté a la télévision.

La parole des femmes en baisse

Le rapport du CSA met notamment en avant une stagnation de la représentativité des femmes avec 39% de présence à la télévision alors qu’elles représentent 52 % de la population française selon l’INSEE. Le chiffre chute même à 15% dans les programmes sportifs, soit une diminution de 9 points par rapport à 2018. La répartition est plus équilibrée dans la fiction avec 51% des rôles principaux tenus par des femmes contre 46% des hommes.

Ce constat peut être mis en parallèle avec une autre étude de l’INA du début du mois de septembre 2020. Après avoir analysé 700 000 heures de programmes à l’aide d’une intelligence artificielle, l’institut avait conclu que le temps de parole des femmes dans les médias radio et télé avaient reculé entre 2018 et 2020, notamment pendant le confinement. Ainsi la présence vocale des femmes tombe sous le seuil des 20% pour les chaînes thématiques (privées) tandis que le confinement a vu une baisse de 15,3% de la parole féminine.

Des minorités invisibles

Du côté des personnes perçues comme non blanches, le chiffre passe de 17% à 15% en un an et revient presque au même niveau que 2014. Les personnes handicapées sont quant à elles carrément oubliées avec seulement 0,7 % des individus indexés en 2019. Pour rappel, près de 20% des personnes en France souffrent d’un handicap.

Les seniors et les adolescents sont, eux aussi, mis de côté. Alors qu’ils représentent près de 21% de la société, les plus de 65 ans ne sont représentés qu'à hauteur de 6% sur les écrans. Pour les moins de 20 ans, le chiffre est de 11% de représentativité alors qu’il représente 24% des Français. La tranche d’âge des 34-49 ans reste donc la plus présente dans le petit écran.

David-Julien Rahmil - Le 29 sept. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.