habillage
premium1
premium1
Sean Hannity lançant une balle dans son public
© Gage Skidmore, l’animateur du show TV Hannity, Sean Hannity

Dis-moi quelle émission tu regardes, je te dirai tes chances de survie

Le 24 avr. 2020

Regarder la télévision peut-il nous tuer ? Des chercheurs américains démontrent que les shows américains qui ont découragé les mesures de distanciation sociale ont eu un impact sur le nombre de victimes.

Les shows américains ont donné des informations très différentes sur les effets de la pandémie

Est-ce que nos comportements sont impactés par les show télévisés que nous regardons ? Est-ce que cela peut avoir des incidences sur notre santé, et même nos chances de survie face à la pandémie du Covid-19 ?

Ce sont les questions que se sont posées quatre chercheurs en sciences sociales dans une étude parue le 21 avril 2020 sur SSRN : "Désinformation lors d'une pandémie". Pour ce faire,  ils ont étudié les discours tenus au sujet de la pandémie dans deux shows américains à forte audience : Hannity d’une part, Tucker Carlson Tonight d’autre part. Les deux émissions sont diffusées sur la même chaine de télévision, Fox News en l'occurence, et partagent des valeurs conservatrices. Toutefois, leurs audiences sont très distinctes.

L’animateur d’Hannity, Sean Hannity, a été l'un des tout premiers partisans de Donald Trump lors de son élection. Depuis, son show a souvent agi comme un relai fidèle des positions du président. Il a largement découragé les mesures de distanciation sociale de la pandémie Covid-19, écartant les risques associés au virus, avant d'ajuster progressivement sa position à partir de fin février.

Tucker Carlson Tonight, le programme du 20 heures de Fox News, a au contraire averti les téléspectateurs de la menace posée par le coronavirus dès le début du mois de février.

Les téléspectateurs ont pu adopter des comportements funestes

Est-ce que ces informations ont eu un impact sur le comportement des téléspectateurs ? La réponse est oui. En effet, les téléspectateurs de Hannity ont adapté leurs comportements en réponse au virus plus tardivement que ceux du Tucker Carlson Tonight. Ils ont été également plus nombreux à contracter le Covid-19, et, logiquement, plus nombreux aussi à en mourir.

En revanche, les résultats suggèrent qu'à la mi-mars, après le changement de posture de Hannity, les trajectoires se mettent à converger.

Et les chercheurs de conclure : " Bien que nos résultats ne puissent pas encore parler d'effets à long terme, ils indiquent que la fourniture d'informations erronées aux premiers stades d'une pandémie peut avoir des conséquences importantes sur la façon dont une maladie affecte finalement la population."

 

En illustration : Sean Hannity, l’animateur du show TV Hannity

 

Béatrice Sutter - Le 24 avr. 2020
À lire aussi
premium2
premium1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.