habillage
Une jeune fille dans un parc vert
© Un A via YouTube

Un A, l'influenceuse qui assure la propagande de la Corée du Nord sur les réseaux

Le 22 sept. 2020

Sur sa chaîne YouTube, Echo of Truth, la jeune youtubeuse anglophone Un A, vante une vie « normale » en Corée du Nord.

« Aujourd'hui, l’été est en avance et il fait plus de 30 degrés. Pour rester en forme, je vous invite à venir avec moi, visiter un endroit bien plus frais : le métro de Pyongyang, situé en sous-sol ». Avec ses petites lunettes rondes, sa coupe au carré sage et son anglais parfait, Un A pourrait passer pour une parfaite vlogueuse voyage passionnée, par la République populaire démocratique de Corée du Nord. Il s'agit pourtant d'une vidéaste travaillant pour le régime.

Pyongyang, son métro, son parc d'attraction, sa pizzeria...

Repérée par le New York Times, la chaîne YouTube Echo of Truth a pour objectif d’exporter une image positive et « normale » de la Corée du Nord auprès d’un public occidental. Les 35 700 abonnés de Un A visitent de fond en comble ce pays réputé pour son hermétisme et son régime dictatorial indéboulonnable. Elle leur montre des « concerts pour la jeunesse » (un brin ringard), visite la meilleure et sans doute unique pizzeria de la capitale, ou bien encore donne un aperçu de la folle ambiance qui règne lors des nocturnes du parc d’attractions de Kaesong.

L’objectif est aussi de faire émerger une nouvelle figure médiatique, loin de la grandiloquence surannée de Ri Chun-hee, la présentatrice exaltée de la télévision nationale.

Les influenceurs au service de la propagande

Un A n’est cependant pas la première youtubeuse à vanter les mérites de la dictature nord-coréenne. D’autres vidéastes occidentaux se sont eux aussi pliés à l’exercice sous prétexte d'offrir à leurs abonnés un voyage exotique. En 2016, le vlogueur Louis Cole avait provoqué une polémique en filmant son voyage avec une naïveté jugée « dangereuse » par Human Rights Watch. Le vidéaste avait vanté les installations touristiques du pays sans jamais évoquer les restrictions sur les libertés élémentaires ou les nombreux abus envers les droits humains.

Plus récemment, c’est le youtubeur français le Roi des rats qui a produit une vidéo sur son voyage en Corée du Nord. Elle remet bien plus en contexte la situation politique du pays tout en donnant le point de vue subjectif du youtubeur sur ces visites. Ce dernier n’hésite pas à critiquer ou évoquer son malaise devant certaines scènes qu’il a pu voir. Cependant, ça ne l'empêche pas non plus à verser dans un certain relativisme en comparant les activités des petits enfants Nord-Coréens et ceux des petits occidentaux (voir l'extrait ci-dessous). Malgré ces précautions, il finit immanquablement à « normaliser » la situation sur place.

David-Julien Rahmil - Le 22 sept. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.