l'enfer des villes

Sur TikTok, la GenZ critique les villes centrées sur l’automobile

© David-Julien Rahmil Via Dream Studio

Une nouvelle génération d’urbanistes et d’architectes fait des millions de vues en critiquant les banlieues sans âmes et les autoroutes urbaines congestionnées des villes américaines. 

Prendre la voiture pour aller courir dans une salle de sport, prendre la voiture pour aller boire un verre, prendre la voiture pour acheter du papier toilette ou de l’eau, prendre la voiture pour refaire le plein à une station à essence située à 2 minutes à pied, mais conduire plus de 12 minutes pour l’atteindre à cause du trafic… Dans une vidéo intitulée « c’est une dystopie » et vue plus de 5,5 millions de fois sur Twitter, le compte TikTok Rethink35 atx montre les absurdités d’une ville totalement centrée sur l’automobile.

Une culture de la voiture toxique

Rethink35 n’est pas le pseudo d’un internaute anonyme. Il s’agit en fait d’un mouvement citoyen luttant pour le réaménagement de la ville d’Austin au Texas. Objectif : transformer l’autoroute I-35 qui passe en plein milieu de la ville en boulevard verdoyant aux dimensions plus humaines. Pour faire avancer la cause, le compte TikTok diffuse de nombreuses vidéos ironiques sur « le glamour des bouchons » ou sur la manière dont les piétons ne sont pas du tout pris en considération par les plans d’urbanisme de la mairie. Le compte TikTok cumule 37 millions de vues et c’est loin d’être le seul à parler de la toxicité de la culture bagnole aux États-Unis. 

Les urbanistes à l'assaut de TikTok

Un peu à la manière des vidéastes qui tentent de vulgariser Karl Marx auprès de la génération Z, il existe sur TikTok une niche particulière que l’on appelle CitiesTok. On y trouve de jeunes architectes, des urbanistes ou des militants écologiques qui produisent de nombreuses vidéos permettant de réfléchir à la manière dont les villes américaines sont pensées : pour les voitures, au détriment des êtres humains. Le compte TalkingCities par exemple, évoque souvent le statut des banlieues résidentielles américaines qui obligent ses résidents à avoir une voiture pour aller faire des courses basiques ou qui sont exemptes de lieu comme des bibliothèques ou des bars, ce qui amplifie les sentiments d’isolement et de solitude.

@talkingcities

#greenscreen Third places are very important for community development #urbanplanning #urbandesign

♬ original sound - TalkingCities

La ville, c'est politique

Comme la question de l’urbanisme est aussi une question fortement liée aux enjeux sociaux et politiques, ces comptes font aussi la critique de la gentrification des quartiers populaires ou bien l’analyse des hausses du marché de l’immobilier. Dans un contexte où la jeunesse américaine est fortement endettée et accède de plus en plus difficilement à la propriété immobilière, ces vidéos font mouche et déclenchent même des vocations d'urbanistes et d'architectes.

@citiesforpeople

Replying to @sgh7216 it’s about being more intentional with our spaces, updating our zoning laws to accomadate needs/wants, and reorienting our cities around the people that live and work in them : ) #urbandesign #urbanplanning #pedestriandignity

♬ Sia - Xeptemper
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.