Karl Marx, de nouveau cool sur TikTok

Sur TikTok, la Gen Z américaine s’initie au marxisme

Entre les appels à « bouffer les riches » et la vulgarisation des grands principes marxistes, TikTok participe au mouvement de remise en cause du travail chez les jeunes.

« Saviez-vous que dans les civilisations plus anciennes, on ne travaillait pas autant ni de manière aussi régulière ? Aussi étrange que cela puisse paraître, la quantité de travail à exécuter était corrélée à la quantité de travail nécessaire (…) ; je suis certain que beaucoup d’entre vous pourraient stopper leur travail sans que le monde n'arrête de tourner pour autant. »  

Le ton est assuré et la rhétorique solide. Sur TikTok, le compte sorenrehkopf répond à une autre tiktokeuse qui se plaint de la monotonie de sa vie et des longues semaines de travail dépourvues de sens qu’elle traverse. Comme des milliers d’autres tiktokeurs, le jeune homme vulgarise les principes du marxisme à une audience qui, jusqu’à présent, prenait le terme « socialiste » pour une insulte. 

À gauche toute !

Les signes sont là. Une nouvelle gauche, bien plus radicale que l’historique camp des démocrates est en train d’émerger aux États-Unis, depuis les premiers confinements et l’engouement pour la candidature de Bernie Sanders lors de la dernière élection présidentielle. La plateforme TikTok est l'une de ses caisses de résonance mais le changement est aussi perceptible dans le « monde réel ». Rien que sur septembre 2021, près de 4,4 millions d’Américains ont démissionné de leur travail, un phénomène connu sous le terme de « Great Resignation » (grande démission). Certains sont partis à la recherche de meilleures opportunités, quand d'autres ont démissionné pour des raisons plus existentielles, malmenés dans des jobs vides de sens ou victimes de dissonance cognitive, un type d'anxiété lié à la contradiction entre ses idéaux et le réel.

Quand TikTok devient « rouge » 

Pour bien se rendre compte du phénomène, regardons les chiffres. Au pays de la liberté et du burger, les #leftisttiktok ou bien encore #socialism font respectivement 4,6 et 2,9 milliards de vues. D’autres tendances mineures les accompagnent comme le hashtag #TheGreatResignation qui cumule 362 millions de vues. Sur ce fil, on peut voir des gens se filmer en direct alors qu'ils démissionnent de leur travail. Le terme #Marxism monte lui aussi à 317 millions de vues tandis que le hashtag #Eat the Rich, un slogan très utilisé à gauche, culmine à 571 millions de vues. 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.