Elon Musk fait un grimace avec le drapeau de l'Ukraine

Elon Musk perd les pédales sur la guerre en Ukraine

Le patron de Tesla et SpaceX a sur Twitter un comportement étrange. Ce n'est pas nouveau. Mais la guerre en Ukraine aggrave son cas. Après avoir dénigré les soutiens à l'Ukraine, voilà qu'il propose un duel à Poutine...

Qui a le contrôle du compte Twitter du très fortuné Elon Musk ? En l’espace de quelques jours, le patron de SpaceX a multiplié les tweets provocants à propos de l’Ukraine. Le dernier en date ? La proposition d'un combat singulier adressé à Vladimir Poutine, avec pour enjeu l’Ukraine... les Ukrainiens apprécieront.

Guerre en Ukraine : les blagues « limites » d'Elon Musk

Le 14 mars, le patron de Tesla avait posté deux autres messages tout aussi déroutants. Dans le premier il utilisait un mème bien connu du forum 4chan représentant un NPC (un personnage non-joueur dans le jargon gamer) portant un drapeau ukrainien. Il lui faisait dire la phrase : « Je soutiens le truc du moment » . Pour ceux qui ne sont pas familiers des blagues Internet, ce mème est généralement partagé par des trolls se moquant des internautes qui soutiennent des causes progressistes, évoquées ici par les drapeaux LGBT ou trans en arrière-plan. Pour Elon Musk, les supporters du peuple ukrainien seraient donc comparables à des moutons suivant les tendances de la bien-pensance.

Sur le même registre, Elon affirmait dans un autre tweet qu’il attendait l’adaptation Netflix de la guerre en Ukraine qui pourrait présenter une histoire d’amour entre un soldat ukrainien noir et un soldat russe transgenre.

On se demande si les Ukrainiens ont vraiment mérité d’être l’objet de blagues censées dénoncer la « bien-pensance » de Netflix. Mais le million de likes récolté par sa production persuade sans doute Elon Musk du contraire.

Docteur Elon et Mister Musk

Le patron de SpaceX avait pourtant montré un autre visage au début du conflit. Après l’appel du vice-Premier ministre d’Ukraine Mykhailo Fedorov, Elon Musk avait fait livrer le 28 février dernier les premières stations internet Starlink pour aider le pays à rester connecté malgré l'offensive russe. On ne sait pas si cet accès à internet par satellite fonctionne, mais cette première initiative avait le mérite d'avoir de la décence et donnait au milliardaire une autre consistance.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.