Capture écran teaser Sundance VR

Tintin dans le métavers : VRChat est devenu un terrain journalistique comme un autre

© Sundance Festival, We met in virtual reality

Des vidéastes s’amusent à réaliser des reportages dans VRChat, la plateforme de monde virtuel en ligne. Au programme : interviews d'avatars et découverte des recoins les plus underground du métavers.

On trouve beaucoup de gens différents dans le réseau social de réalité virtuelle VRChat : des personnes intéressées par le jeu de rôle, des geeks trop timides qui préfèrent se socialiser via un avatar ou bien des curieux voulant expérimenter le cybersexe. Désormais, on y trouve aussi des youtubeurs ou des réalisateurs de documentaires qui viennent dans ce « métavers » pour y documenter la vie de ses habitants.

Comment tourner un documentaire dans VRChat ?

Joe Hunting est réalisateur spécialisé dans les mondes virtuels. Son film « We met in Virtual Reality » qu’il présente dans la catégorie documentaire au Festival de Sundance 2022 est une série de petits portraits et d’interviews de joueurs uniquement présents sous l’apparence de leur avatar. Le tout a été tourné durant le premier confinement. Comme la plateforme Roblox, VRChat a servi de lieu de socialisation pour les gens isolés chez eux. Le réalisateur suit notamment Jenny, une professeure en langue des signes qui enseigne au sein de la plateforme ainsi qu’un couple séparé par la crise sanitaire et qui profite du métavers pour passer du temps ensemble.

Confessions intimes dans le virtuel

Ce film est loin d’être le seul type de contenu à s’intéresser de près aux habitants de VRChat. Sur YouTube, de nombreux influenceurs virtuels tournent autour de la plateforme. La chaîne Syrmor réalise des interviews long format dans des environnements calmes et propices aux confidences. Caché derrière des avatars, il devient alors plus facile de se confier sur sa vie. Parmi les différentes vidéos, on trouve notamment celle d’un ancien soldat incarné sous les traits d’Anakin Skywalker, expliquant comment il lutte jour après jour avec des syndromes post-traumatiques.

Dans une autre vidéo touchante, on rencontre un jeune garçon incarné sous les traits de Kermit la grenouille qui se confie sur ses difficultés de socialisation occasionnées par son trouble de l’attention.

Les reportages Gonzo dans le métavers

VRChat est un fantastique réservoir à expériences et à rencontres étranges et amusantes qu’il est possible de capter en direct. Beaucoup de streamers passent des soirées sur VRChat, souvent accompagnés d’un guide (dans le jargon journalistique, on appelle ça un fixeur), pour visiter les mondes les plus intéressants. C’est notamment le cas du streamer PinkySamish qui veut tout connaître de l’ERP ou du Erotic Roleplay, une pratique qui consiste à flirter et plus si affinité au sein de la plateforme. Et comme VRChat est un endroit plutôt imprévisible, ce qui commence en mode « Zone interdite » se termine façon « Paris Dernière » , comme dans l'émission « Mes nuits » de Frédéric Taddeï. Pour ceux qui n'ont pas la référence, on est sur des conversations bizarres, dans un jacuzzi, avec un avatar qui ressemble étrangement à Séraphin Lampion. Tintin en est sûrement vert de jalousie.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.