Petite fille et TV vintage avec logo Twitch

Après la télévision, la grille de programmes réapparait... sur Twitch

De plus en plus d’internautes se connectent à des lives en fin de journée. Les streamers doivent développer de nouvelles stratégies pour choisir leurs jours, leurs horaires et éviter la concurrence.

« Dépêche-toi, c’est bientôt l’heure de l'émission. » Si cette petite phrase vous dit quelque chose, c’est que vous avez probablement grandi avant les années 2010, une période où la télévision régnait encore en maitre et pouvait nous imposer son planning. Cette contrainte horaire que l’on pensait avoir enterré avec l’arrivée des plateformes de streaming et des sites de replay est en train de revenir, tel un zombi affamé par notre temps de cerveau disponible.

Le live streaming en expansion

En effet, le live streaming, qu’il soit audio ou vidéo, s’impose peu à peu comme une nouvelle habitude de consommation médiatique. Si l’on prend le cas de Twitch, la plateforme qui est la plus importante dans ce secteur, le nombre d’heures de streams regardées est en moyenne de 2 milliards d’heures par mois en 2021. Si l’on compte par trimestre, les chiffres sont passés de 3,1 milliards d’heures visionnées au premier trimestre 2020 à 6,3 milliards d’heures visionnées pour le premier trimestre 2021. Et de manière générale, les heures les plus regardées sont celles comprises entre 11h du matin et 23h le soir. Il revient donc aux 7,5 millions de streamers de trouver le créneau le plus adapté. Plus facile à dire qu’à faire.

Trouver sa niche

Sur son portail des créateurs, Twitch conseille de créer une routine avec ses viewers et d'établir dès le début un planning de diffusion avec des heures fixes. Mais pour trouver ces dernières, les streamers doivent bien souvent se livrer à un benchmark poussé prenant en compte le type de contenu qu’ils proposent, et pour les gamers, le jeu sur lequel ils sont. Un live montrant un streamer en train de dessiner ou bien de composer un morceau de musique ne va pas forcément empiéter sur un live faisant la découverte d’une nouveauté. Dans le premier cas, il s’agit souvent de moments calmes, qui se lancent souvent en milieu d’après-midi tandis que les évènements attendus se tiennent à partir de 19h ou 20h.

Existe-t-il des meilleurs jours pour streamer ?

Pour y voir un peu plus clair, la chaîne YouTube Zero Absolu Gaming s’est lancée dans un exercice similaire en comparant les audiences françaises globales en fonction du type de stream. Elle a par exemple relevé que les sessions Just Chatting (durant lesquelles les streamers passent du temps à discuter avec leur communauté) rassemblent plus de gens le lundi et le mardi. À l’inverse les fans de League of Legends privilégient majoritairement le week-end pour regarder leur stream favori. Un coup d’œil sur les sites comme twitch tracker permet de voir facilement où se placent les données.

À quelle heure faut-il streamer ?

Du côté des horaires, la question est encore plus épineuse, car il faut savoir trouver l’équilibre entre les périodes rassemblant le plus de viewers sur la plateforme et le nombre de streamers concentrés sur un jeu en particulier. Les jeux les plus populaires du moment comme League of Legends, Escape from Tarkov ou bien GTA V sont aussi ceux qui sont sous le feu de la concurrence la plus sévère. Ainsi, un streamer débutant n’aura quasiment aucune chance de se faire remarquer s’il joue à GTA entre 7h et 15h, car le nombre de chaînes streamant ce contenu est trop important par rapport au nombre moyen de spectateurs. En revanche si l’on regarde sur les créneaux allant de 19h à 2h du matin, le ratio peut s’inverser selon les jours et il est donc possible d'alléger la concurrence.

Combien d’heures doit-on rester en live ?

Enfin, le temps de stream est lui aussi à prendre en considération. Si l’on se place dans un créneau ultra concurrentiel, il faut rester en ligne au moins 3h mais moins de 5h. D’après Zero Absolu Gaming cette durée permet à la fois de se faire repérer par les algorithmes de la plateforme qui pourront mettre en avant les streamers mais aussi par des streamers qui zappent de chaîne en chaîne. En revanche, streamer de manière quotidienne n’est plus vraiment une bonne méthode. En effet, pour gagner des viewers, il faut aussi occuper le terrain sur d’autres plateformes et notamment YouTube. Réaliser 3 à 4 streams par semaine et profiter du reste du temps pour réaliser des best of diffusés sur d’autres plateformes est une stratégie qui paraît indispensable.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.