Une vidéo TikTok a pris des scientifiques par surprise, orientant des dizaines de milliers d’utilisateurs sur leur plateforme de sondage, et faussant le résultat de nombreuses enquêtes.

56 secondes et 4 millions de vues plus tard, les scientifiques en panique !

Ceci est un drôle de fait divers comme seul le net sait nous en offrir. Sarah Frank, jeune actrice et TikTokeuse américaine s’est faite connaître sur la plateforme en donnant des astuces et des bons plans pour se faire un peu d'argent. Sa communauté, plus de 59 000 followers tout de même, l'adore pour ça.

Un matin de juillet, elle leur présente le site Prolific.co. Il s'agit d'un institut de sondage pour chercheurs en sciences sociales – pas le genre d'institution à faire dans la vidéo TikTok donc. Spécialisé dans l’étude des comportements, en échange de votre opinion, il vous rémunère. La vidéo a fait un tabac. Elle a totalisé près de 4,1 millions de vues et, du coup, a provoqué une étrange ruée vers l'or. Des dizaines de milliers d’adolescentes suivant les bons conseils de Sarah Frank se sont jetées sur le site de l'institut pour répondre à ses questionnaires en ligne. Mais si chaque ado a gagné quelques dollars grâce à cette petite astuce, les scientifiques, eux, y ont perdu beaucoup !  

En effet, selon le site américain The Verge, ce sont majoritairement des jeunes femmes qui ont appliqué les conseils de Sarah. En août, les répondants du site de l'institut de sondage étaient à 75 % des femmes, affichant une moyenne d’âge de 21 ans. Résultats ? Avec un tel niveau de sur-représentation, ce sont les résultats de près de 4 600 études qui ont été faussés.

Fort heureusement, l’orage est passé ! Après avoir subi les conséquences de cette vidéo virale, les chercheurs ont mis en en place des dispositifs pour bloquer certains profils en cas d'emballement chez les répondants de telle ou telle catégorie d'âge. Une chose est sûre. La capacité de TikTok de provoquer des emballements reste inégalée et ce, toutes catégories de réseaux sociales confondues...

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.