Joe Biden

Une trentaine de tiktokers briefés par la Maison-Blanche au sujet de… l'Ukraine

© Caleb Perez / pngwing

Pour tenter d'endiguer le risque de désinformation, la Maison-Blanche a invité 30 influenceurs stars de TikTok à recevoir des explications nettes et précises au sujet du conflit.

S’informer sur les réseaux ? Une pratique périlleuse, on ne vous apprend rien. Et lorsque l’information concerne l’un des épisodes armés les plus documentés de ces dernières années, la véracité des faits et leur diffusion sont d’une importance évidente. Terrain de jeu de plus d’un milliard d’utilisateurs, TikTok est déjà très largement envahi par de nombreux contenus sur le conflit russo-ukrainien. La plateforme est d’ailleurs devenue centrale pour le pouvoir russe aussi, qui y justifie son invasion grâce à des influenceurs propagandistes. Désormais, c’est au tour des États-Unis de s'intéresser aux contenus échangés sur la plateforme. Jeudi dernier, 30 stars de TikTok étaient conviées par la Maison-Blanche à une réunion Zoom exclusivement dédiée au décryptage du conflit. Simple précaution informationnelle, ou ambition propagandiste à demi avouée ?

Les influenceurs, porte-parole de la Maison-Blanche

Pas question de  « meet-up »  ou de promotion, un peu de sérieux. Jeudi 10 mars, la porte-parole de la Maison-Blanche Jennifer Rene Psaki dite Jen Psaki, ainsi que plusieurs membres-clés du Conseil de sécurité nationale américain (NSC), ont consacré leur journée à échanger avec des dizaines d’influenceurs stars au sujet de la guerre en Ukraine. D’après le Washington Post, l’objectif de cette réunion était de statuer sur la position du pays face au conflit, ses intentions en cas d’utilisation russe de l’arme nucléaire, sans oublier les questions humanitaires, bien entendu. Conscient du niveau d’influence de ces créateurs et, surtout, du niveau de viralité de leurs vidéos, le gouvernement a souhaité clarifier l’ensemble des enjeux pour que les « bonnes » informations puissent circuler, et pour apporter un peu d’ordre dans le brouhaha informationnel permanent au sujet du conflit.

@kahlilgreene

The White House invited content creators to learn more about the crisis in Ukraine. #hiddenhistory #ukraine #blackcommunitytiktok

♬ original sound - Kahlil

Pour la Maison-Blanche, cet appel aux influenceurs n’est pas un coup d’essai. En 2021 déjà, plusieurs tiktokers avaient été invités par le gouvernement Biden à propager l’importance des campagnes de vaccination contre la Covid-19, notamment. Mais dans le cadre de la guerre en Ukraine, la Maison-Blanche a réalisé un coup de com' absolument exceptionnel. Résultat de cette journée : la plupart de ces créateurs se sont ensuite empressés de partager ce qui a été dit lors de cette réunion auprès de leurs (millions) d'abonnés sur la plateforme.

Mais alors, qui sont « ils », ces influenceurs sélectionnés par la Maison-Blanche ? On retrouve Khalil Green (551.000 abonnés), que ses abonnés surnomment « l’historien de TikTok », Marcus Dipaola (3,5 millions d’abonnés), connu pour ses chroniques d’informations et revues de presses sur le réseau, ou encore Aaron Parnas (1,2 million d’abonnés), habitué à documenter le conflit depuis son commencement. En bref, une troupe d’influenceurs pas trop hermétiques à la question de la désinformation et qui pourraient bien aider à propager une ligne plus claire.

@marcus.dipaola

MAR 10 — Background briefing

♬ original sound - Marcus DiPaola
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.