habillage
Un médecin consulte des résultats médicaux en réalité augmentée
© ipopba via Getty Images

Connectée, préventive, personnalisée… faut-il craindre ou adorer la santé augmentée ?

Le 20 mai 2019

Mesurer son taux de sucre, traquer les allergènes, consulter un psy en ligne… il existerait plus de 200 000 applis santé à travers le monde. Le secteur se digitalise et modifie peu à peu nos comportements. Focus sur les prémices de la santé augmentée avec une étude CSA pour Prisma Media Solutions.

Prise de rendez-vous médicaux : mais comment faisions-nous avant ? 

Rappelez-vous toutes ces fois où la secrétaire de votre médecin traitant vous a demandé de patienter de longues minutes alors que vous vouliez simplement caler une visite de routine. Très vite, internet a changé les règles. Désormais, il est possible d’être pris en charge par un praticien en quelques clics seulement. Pas étonnant qu’une large majorité des Français déclarent connaître Doctolib alors que le site revendique seulement cinq années d’existence ! Mais les Français sautent-ils le pas ? Prennent-ils vraiment rendez-vous avec leur médecin sur internet ? 48% des personnes interrogées affirment avoir déjà pris rendez-vous avec la célèbre plateforme ou sur une autre application du même type. Ces services en ligne sont particulièrement plébiscités par les femmes, qui y voient tout simplement des solutions d’avenir. Des résultats qui laissent peu de doutes quant à la place accordée à ces services de prise de rendez-vous en ligne dans nos habitudes à l’avenir…

Téléconsultation : des Français assez convaincus… mais frileux !

Si les Français ont globalement une très bonne perception de la téléconsultation et de son principal outil - le dossier médical partagé -, c’est qu’ils présentent un nombre séduisant de vertus. Centralisation des informations personnelles, assurance d’un meilleur suivi des patients, meilleure gestion dans les établissements hospitaliers… les Français ont bien perçu les bénéfices liés au développement de la télémédecine. Certains y voient même une solution palliative face aux déserts médicaux qui touchent certains territoires. Mais avant de devenir incontournable, la téléconsultation devra montrer patte blanche en matière de protection des données personnelles. Mais ce n’est pas tout. Elle devra surtout faire ses preuves en garantissant une même qualité de soins et de relation entre le patient et son médecin. 55% des Français interrogés s’inquiètent que l’on ne respecte plus le sacro-saint secret médical. Des avantages certains mais des inquiétudes qui subsistent dans l’inconscient collectif… n’est-ce pas là le lot commun de tout processus d’innovation ? En attendant les appétits s’aiguisent et les start-up de la santé multiplient les levées de fonds. Doctolib, de son côté, a récemment ouvert sa plateforme de téléconsultation.

Des objets connectés qui séduisent surtout les jeunes

Autrefois cantonnés au bien-être et au sport, les objets connectés s’attaquent désormais au secteur médical. Que ce soit pour améliorer sa forme physique, ou tout simplement pour surveiller son état de santé, les Français et surtout les jeunes, sont de plus en plus nombreux à s’équiper. Ce qu’ils préfèrent ?  Au rayon objets connectés, ce sont les montres et les bracelets intelligents qui cartonnent. Le « quantified self » se démocratise et séduit particulièrement les femmes qui souhaitent suivre leur performance en temps réel. Mais maîtriser ses performances ne suffit plus : les jeunes, eux, seraient de plus en plus nombreux à souhaiter avoir les conseils d’un coach. Une médecine davantage orientée vers le patient, plus prédictive, plus personnalisée et plus efficace… nous n’avons pas fini d’entendre parler des promesses de la santé augmentée - et de s’en inquiéter ?


Méthodologie de l’étude CSA Research pour Prisma Media Solutions :

Les résultats de cette étude proviennent d’un baromètre réalisé par CSA Research pour Prisma Média Solutions. « Empower your Health ! Édition 2019 » est une enquête quantitative online, réalisée auprès de 1 313 Français représentatifs de la population française de 15 à 60 ans.

Pour plus d’infos, cliquez ici

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.