1,29 avec logos Facebook et YouTube

Avec 1,29 milliard d’heures de vues, Facebook dépasse YouTube sur le streaming de jeux vidéo

Derrière la suprématie de Twitch, les deux plateformes sociales continuent de batailler pour se partager le gâteau du streaming de jeux vidéo.

Depuis le temps que YouTube regarde d’un mauvais œil la mainmise de Twitch sur le streaming de jeux vidéo, on aurait pu croire que la plateforme vidéo allait consolider sa place de numéro 2. Mais il n’en est rien. D’après le rapport réalisé par Streamlabs et Stream Hatchet, Facebook Gaming est passé pour la première fois devant YouTube Live en termes d’heures de vues au troisième trimestre 2021. L’étude rapporte 1,29 milliard d’heures visionnées pour Facebook, soit une part de 15,7 %, contre 1,13 milliard pour YouTube (13,8 %). Même chose pour le nombre d’heures de vidéo streamées qui atteint 17,1 millions pour Facebook contre 8,4 millions pour YouTube.

Facebook fait des efforts

Souvent catégorisé comme une plateforme ringarde utilisée par des internautes de plus en plus âgés, Facebook a tout de même su se positionner sur un marché touchant principalement les adolescents et les jeunes adultes. Parmi les raisons de ce succès, le rapport évoque l’ajout de nouvelles fonctionnalités comme le co-stream qui permet à deux streamers d’animer une session commune à distance et de laisser aux spectateurs le choix de regarder soit l’un soit l’autre. Facebook a aussi implémenté les groupes de streaming pour les fans qui permet de regrouper une communauté sur un seul espace, un peu à la manière d’un serveur Discord.  

Twitch toujours au top, mais en ralentissement

Facebook reste cependant loin derrière Twitch qui garde une large avance sur ce secteur. La plateforme de streaming cumule à elle seule plus de 222 millions d’heures de vidéos streamées pour 5,79 milliards d’heures de vues cumulées. Des chiffres impressionnants qui sont toutefois en baisse par rapport au deuxième trimestre 2021 qui cumulait 6,5 milliards de vues. L’élan qui était apparu au début de la pandémie pourrait bien être en train de s’essouffler.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.