premium 1
premium 1
Deux filles dans une piscine transparente

« Belfie », « Drelfie », « Celfie » : les tendances qui mettent KO le selfie

Le 16 oct. 2018

Vous pratiquez l'art du selfie, sourire boudeur et yeux de biche, à la perfection ? « Old » vous répondrait un millennial. Depuis la naissance de l'autoportrait réalisé à bout de bras, le selfie a fait des petits. Zoom sur ses déclinaisons. 

Vous pensez « compter dans le game » depuis que vous maîtrisez, enfin, l'art du selfie. Que nenni ! Plus de 1 000 de ces auto-portraits sont pris chaque seconde dans le monde. Et cet été, les conclusions d'une étude menée par une revue indienne, le Journal of Family Medicine and Primary Care ont dû sérieusement faire baliser les preneurs de selfie du monde entier. Car, entre octobre 2011 et novembre 2017, 259 personnes sont mortes en faisant un selfie. Un chiffre qui donne le vertige et qui a inspiré un article à Mashable. Le site a fait le parallèle entre le nombre de morts causés par les requins et ceux occasionnés par les selfies. Verdict : les requins sont vos amis, bien plus que les perches à selfies. Dans son ouvrage Culture Web, Soraya Khireddine, dresse l'inventaire des déclinaisons bien moins dangereuses que de se prendre à bout portant au bord d'une falaise. À vos portables. 

Belfie 

Contraction de « butt » (fesses), et « selfie », le « belfie » est une photo de son arrière-train prise par soi-même. Concrètement : vous vous débrouillez pour prendre vos fesses sous le meilleur angle possible avant de la partager à votre communauté. Pratique, tous les « butt » du monde peuvent alors être comparés. Il existe des dérivés du « belfie », comme le « glasspool belfie » popularisé par, une fois n'est pas coutume, Kim Kardashian, dont le but est de prendre des photos de ses fesses contre la vitre d'une piscine luxueuse. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par KANA YAMADA (@knymd3) le

Bookshelfie 

Narcissique vous ? Peut-être ! Mais cultivé, aussi. Tout l'art du « bookshelfie » réside dans le fait de se faire tirer le portrait devant une bibliothèque. Astuce : on ne vous demande même pas de les avoir lus. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par ♡Luna☆Owl♡ (@lulumoonowlbooks) le

Celfie

La tendance a été initiée par la blogueuse Kenzie Brenna. Le but ? Prendre une partie de son corps avec de la cellulite et la publier sans filtre ni retouche pour encourager les femmes à aimer leur corps, en dépit de leurs imperfections. Le hashtag est devenu viral et des centaines de milliers d'internautes se sont prêtés à l'exercice. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par K E N Z I E ⚡️ B R E N N A 💙 (@kenziebrenna) le

Drelfie

Contraction des mots « drunk » et « selfie », le « drelfie » consiste à vous prendre en photo quand vous êtes complètement pompette. Le but ? Prouver au monde que vous vous êtes mis une sacrée taule. À la rédaction, nous buvons toujours avec modération et nous vous recommandons d'en faire autant. D'autant que les paroles volent, les « drelfies » restent... 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Giovanna Crimaco ⚓️ (@giovanna_crimaco) le

Helfie 

Contraction de « hair » et de « selfie », il s'agit d'un zoom sur sa crinière de rêve (de préférence). Oui, vous êtes une nymphe, votre chevelure est merveilleuse, votre dernière coupe/couleur/mèche est au-delà du réel. Et vous tenez à ce que ça se sache. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Educación Kérastase España (@educacionkerastase) le

Welfie 

Le « welfie » est né de la contraction de « working-out » et selfie. C'est l'art (agaçant quand ce sont les autres), de se prendre en photo en pleine séance de sport ou juste avant, quand vous êtes au top dans votre legging en lycra, le fessier tonique et le cuissot bandé. Parce que oui, vous n'hésitez pas à poster des photos de votre nourriture sur Instagram (que celui qui n'a jamais posté une photo de son poke bowl sur les réseaux vous jette le premier edamame), mais vous faites du sport pour avoir ce corps sculpté. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par V2 iGyal (@igyal) le

Quelques mots sur la créatrice 

Après des études de journalisme, Soraya Khireddine a cofondé MinuteBuzz. Elle a ensuite rejoint la rédaction de Melty avant de poser ses valises au Studio Bagel. Depuis, l'entrepreneuse a lancé sa société de conseil en stratégie d'influence digitale. Elle s'occupe en parallèle du premier média dédié aux influenceurs, Influenth

> Retrouvez son portrait 


Crédit photo : compte Instagram @educacionkerastase

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.