premium 1
premium 1
livre qui lévite dans une bibliothèque

Top des livres tech et business que vous devriez lire

Le 18 janv. 2019

Il fait un temps à profiter de votre canapé ? Parfait ! Allez, faites chauffer la bouilloire, et plongez-vous dans notre sélection de livres que vous allez adorer dévorer.

Eric Sadin, L'intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle, L’Échappée, octobre 2018 

L’intelligence artificielle est l’obsession de notre époque. Elle promettrait des perspectives économiques illimitées et l’émergence d’un monde partout sécurisé, optimisé et fluidifié. Eric Sadin propose une anatomie au scalpel de l’histoire de l’IA, de ses caractéristiques, de ses domaines d’application, des intérêts en jeu. Et nous invite clairement à privilégier des modes d’existence fondés sur de tout autres aspirations. Pour commander, cliquez ici.

Anand Giridharadas, Winners Take All: The Elite Charade of Changing the World, Knopf, août 2018

Ancien éditorialiste du New York Times, l’auteur nous emmène à la rencontre de puissants entrepreneurs américains qui allouent une part de leur richesse à la lutte pour l'égalité et la justice… Mais tandis que ces philanthropes sont exonérés d’impôts, les institutions publiques s’érodent. Il en appelle à un réveil démocratique pour reconstruire des structures publiques plus solides. Un appel à l'action. Pour commander, cliquez ici.

Bernard Stiegler, Qu’appelle-t-on Panser ? Au-delà de l’Entropocène, Les liens qui libèrent, novembre 2018

L’« entropocène » est un néologisme issu du mot entropie qui, en physique, désigne l’état de désordre d’un système. Et ce désordre toucherait toutes les sphères du vivant et des sociétés. Changement climatique, extinction des espèces, affection des écosystèmes, intelligence artificielle aveugle, emprise de la post-vérité, automatisation généralisée… Nous avons enfanté un monde utilitariste et non réfléchi, sur lequel nous n’avons plus prise. De très riches pistes de réflexion. Pour commander, cliquez ici.

David Graeber, Bullshit Jobs, Les liens qui libèrent, septembre 2018

La majorité des employés dédieraient leur vie à des tâches inutiles, sans intérêt et vides de sens. Des jobs à la con. Alors qu’on méprise et sous-paie infirmières, chauffeurs de bus, jardiniers ou musiciens - des professions authentiquement créatrices de valeur - on entretiendrait toute une classe de gratte-papier surpayés pour accomplir des tâches inutiles, voire nuisibles. Beaucoup de témoignages – déchirants ou hilarants - étayent les propos de l’auteur. Stimulant… et loin d’être con. Pour commander, cliquez ici.

Olivier van Beemen, Heineken en Afrique, Une multinationale décomplexée, Rue de l'échiquier, août 2018

Après cinq ans d'enquête, quatre cents entretiens dans douze pays africains, la consultation de centaines de documents émis par l'entreprise elle-même, l’auteur met en évidence les méthodes de Heineken en Afrique. Il montre comment la firme a pu tirer profit de l'absence de réglementations en matière de marketing, de santé ou de normes environnementales, et ceci sans jamais tenir compte des dommages causés par l'abus d'alcool dans les sociétés dans lesquelles la multinationale opère. Cheers ! Pour commander, cliquez ici.

Linda Mestaoui, Green art, La nature milieu et matière de création, Alternatives, octobre 2018

Un ouvrage qui réunit plus d'une trentaine d'artistes contemporains internationaux (Saype, Gonzalo Borondo, Lewis Miller, Scarlett Hooft Graafland...) s'inscrivant dans le courant du land art. Ce mouvement né au début des années 1960 aux États-Unis utilise le cadre et les matériaux de la nature comme support de création. En forêt, à la montagne ou encore en plein désert, les artistes veulent ainsi sensibiliser le public à la beauté de la nature et à l'urgence écologique d'en prendre soin. Pour commander, cliquez ici.

Bessel Van der Kolk, Le Corps n'oublie rien - Le cerveau, l'esprit et le corps dans la guérison du traumatisme, Albin Michel, septembre 2018 

Psychiatre, l’auteur nous raconte l’histoire de ses patients (vétérans, femmes et enfants maltraités, victimes d’accidents ou d’agressions), et nous entraîne dans un parcours passionnant à travers les méandres du syndrome du stress post-traumatique. Le livre conjugue neurosciences, pratique clinique et réflexion sur la maladie. Il met en lumière notre extraordinaire capacité à souffrir, mais aussi à guérir, et montre qu’on a la capacité de retrouver le goût à la vie, même après les pires épreuves. Pour commander, cliquez ici.

Crédit photo : Getty Images

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.