premium 1
premium1
Une réunion avec des gens dont les visages sont couverts par des sacs en papier
© skynesher via Getty Images

Ces questions bizarres posées par les recruteurs en entretien

Le 13 mai 2019

Qu’elles soient personnelles, ultra pointues ou carrément perchées, certaines questions posées en entretien d’embauche valent le détour. On fait le point avec Glassdoor.

Ça y est, vous avez passé l’épreuve du CV et de la lettre de motivation. Reste le plus important : l’entretien d’embauche. Et certains recruteurs y vont franco au jeu des questions-réponses. On parie que même les plus à l’aise à l’oral se laisseraient déstabiliser…

Glassdoor, la plateforme de notation des entreprises et de la recherche d’emploi, fait le point.

 

« Combien d’accordeurs de piano y a-t-il à New York ? »

La question a été posée par SoftBank Robotics (ex Aldebaran Robotics), une entreprise spécialisée dans la robotique, donc. Vous ne voyez pas le rapport avec le schmilblick ? Nous non plus. Mais au cas où, Yelp en recense 76.   

 

« Si vous étiez un légume, que seriez-vous ? »

Celle-ci nous vient de L’Oréal. On ne saurait que trop vous recommander d’éviter de répondre « une patate ».

 

« Quel est le poids de la Tour Eiffel ? »

La question ne vient pas d’un manuel de maths pour CE2, mais des équipes de Mazars. L’histoire ne dit pas si elle permet aux recruteurs d’attirer plus de millennials, mais c’est tout l’enjeu du cabinet de conseil en ce moment.

 

« Combien de balles de tennis peut-on faire rentrer dans un A380 ? »

 À l’approche de Roland Garros, ça peut être bien de revoir ses classiques. Cette perle ne nous vient ni d’Airbus, ni de Dunlop, mais de Crédit Agricole.

 

« Si je vous donne 10 000 euros, vous en faites quoi ? »

Bah vous achetez 2 000 packs de balles de tennis pour remplir un A380, pardi. Ou alors vous invitez à dîner le staff d’Agap2 parce que vous avez eu le job et que vous êtes super corpo, au choix.

 

« Professionnellement, quel animal seriez-vous ? »

Pitié, ne répondez pas « le paresseux », ça ferait mauvais genre. Surtout qu’on n’est pas certains qu’il y ait des salles de sieste chez Alcimed.

 

« Quelles étaient les audiences hier soir à la TV ? »

Wait, en comptant « Game of Thrones » ou pas ? La bonne nouvelle, c’est que c’est Orange que ça intéresse – et pas la chaîne qui diffuse « Les Anges de la téléréalité ».

 

« Si vous aviez un pouvoir, quel serait-il ? »

Draguer sans être relou ? C’est Happn qui demande…  

 

« Êtes-vous plutôt attaquant ou défenseur ? »

Il faut se remettre un peu dedans pour les non-footeux, mais en gros, c’est « êtes-vous plutôt Mbappé ou Pavard ? » Et non, ce n’est pas pour bosser chez Eurosport mais chez Sopra Steria.

 

« Si vous étiez une chose, que seriez-vous ? »

Vous avez des images bizarres qui vous viennent en tête ? Gardez-les pour vous : c’est Leroy Merlin qui demande. Et soyez une étagère. C’est bien, ça, une étagère.   

 

« Tu as 9 billes et l’une d’entre elles est plus lourde que les autres. Quel est le nombre minimum de pesées pour l’identifier ? »

Calculatrices non autorisées. Merci Salesway

 

« Vous êtes plutôt loup ou berger ? »

Si vous hésitez, demandez au recruteur de chez ManaSoft si c’est une bonne situation, ça, berger.

 

« Combien de jetons de poker sont vendus chaque année en France ? »

C’est Wavestone qui demande, et pour une fois, c’est fastoche : c’est corrélé au nombre d’albums vendus par Patrick Bruel.

 

« Estimez le marché annuel des stylos à bille en France »

Wavestone encore, qui veut visiblement voir si vous êtes du genre à encore savoir écrire (et compter).

 

« Aimez-vous les combats de Nerf ? »

Traduction : si vous voulez bosser chez JETPULP, munissez-vous de protections dignes de ce nom.

 

« Combien y a-t-il de tapas cafés à Madrid ? »

2 options : soit le recruteur de Piman Consultants veut faire un jeu de mots avec « piment », soit il essaye de planifier ses prochaines vacances discrétos.

 

« Dessinez-moi la maison de mes rêves »

Posée par SFR. N’oubliez pas de dessiner une box internet dans un coin, ça fera bien.

 

« Quel produit inventeriez-vous ? »

Hého, on vous voit venir chez Christian Dior à essayer de nous soutirer des idées gratos, là !

 

« Qu’est-ce que votre conjoint pense de vous ? »

Est-ce que les gens de chez Accor essayeraient de briser des couples et de nous faire dormir à l’hôtel ?

 

POUR ALLER PLUS LOIN 

> Les jeunes en entretien d’embauche, ce n’est plus ce que c’était

> 10 entreprises françaises qui proposent des avantages sociaux originaux

> Choisissez votre futur employeur en fonction de ses valeurs morales

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.