habillage
Un homme en train de faire une power pose sur un fond rose
© master 1305 / Getty Images

Le top 8 des outils pour être plus productif

Le 15 janv. 2019

Mille choses à faire et pas une minute à y consacrer ? Que vous soyez nul en orthographe, le roi de la désorganisation, ou très très brouillon, nous avons peut-être la solution.

Wunderlist, pour les accros des to-do lists

Vous êtes fan des dossiers, des sous-dossiers, et des petites cases à cocher ? Nous aussi. Mais force est de constater qu’à mesure que les Moleskine s’empilent et que les BIC se vident de leur encre, les to-do lists commencent à être un peu encombrantes, et pas toujours accessibles.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez les délocaliser sur Wunderlist. Qu’elles soient professionnelles ou personnelles, vous pouvez les consulter et éditer sur le site ou l’application.

Bonus : lorsque vous terminez une tâche et que vous la cochez, un petit « ting » sonore vient chatouiller vos oreilles. La sensation du devoir accompli qui en résulte est plus puissante qu’une vidéo ASMR.

En savoir plus

Vyte, pour ceux qui détestent donner des créneaux

Qui aurait cru que trouver un créneau commun serait une telle galère ? « Je suis dispo jeudi de 12 à 14h ou vendredi à partir de 16h uniquement par téléphone. » Évidemment, le temps que votre interlocuteur vous réponde, vos disponibilités ont changé 3 fois et c’est reparti pour un tour.

Vyte génère un lien à partir duquel vos contacts peuvent directement vous proposer des rendez-vous en tenant compte de vos préférences (lieux, horaires…).

Attention : la version gratuite ne permet pas de synchroniser Vyte avec votre calendrier Outlook par exemple. Pour avoir toutes les options, c’est 10 euros par mois – ou 96 euros par an.

En savoir plus

Trello, le Pinterest des pros

Vous êtes du genre visuel, adorez les tableaux et ne jurez que par les pins ? Trello est fait pour vous. Chaque espace correspond à un tableau (qui peut être géré seul ou en équipe). Les tableaux sont ensuite organisés en listes comprenant des cartes. Ensuite, faites-vous plaisir… couleurs, images, commentaires hiérarchisés, arrière-plan… Vrai bonus si vos collègues ont tendance à vous piquer vos post-it.

En savoir plus

 

Canva, pour les nuls de Photoshop

Si vos talents d’artiste numérique se limitent à Paint, tout n’est pas perdu – vous pouvez encore sauver les meubles avec Canva. Du plus basique (recadrage) au plus élaboré (montage, incrustation…), l’outil permet même aux moins dégourdis de créer des visuels aboutis.

On dit oui.

En savoir plus

Scribens, pour ceux qui regrettent leur Bescherelle

Imaginez : vous envoyez un e-mail de la plus haute importance et vous vous rendez compte après coup qu'il est bourré de fautes. Plutôt que d'envoyer un erratum de la honte, passez votre texte à la moulinette de Scribens avant de l'envoyer. Non seulement vous éviterez de passer pour un boulet, mais en plus vous apprendrez de vos erreurs puisque la plateforme indique à chaque faute la règle de grammaire associée.

En savoir plus

Piktochart, pour les apprentis infographistes

Une infographie, si elle est jolie, fait toujours son petit effet. Quand elle est ratée… ça peut tourner au ringard. Piktochart propose des formats prédéfinis, des graphiques bien pensés, des pictogrammes adaptés… pour les plus nuls et les plus doués.

En savoir plus

 

Slack, celui qu’on ne présente plus

C’est sans doute la messagerie d’équipe la plus populaire. Slack permet de créer des espaces de travail et de discuter avec ses équipes. Beaucoup d’autres applications peuvent être y pluggées – du calendrier au sondage.

Bonus : c’est moins cramé que Messenger si vous voulez parler d’autre chose que de boulot.  

En savoir plus

Dashlane, pour les Dory en puissance

Bon, on ne vous en voudra pas : après avoir créé un compte pour chacun des services ci-dessus, pas sûr que vous réussirez à retenir tous vos mots de passe. Dashlane, un service français, promet de « simplifier » votre vie numérique. Plutôt pratique si vous êtes du genre à avoir 12 mots de passe différents, la plateforme se souvient pour vous de vos identifiants. Le bénéfice est double : ça fait gagner du temps (pas besoin de répondre à une question c*n du genre « comment s’appelait l’animal de compagnie de votre grand-mère ? »), et vos données sont sécurisées.

En savoir plus

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.