premium
premium
Le drapeau de l'Union Européenne planté dans l'herbe
© PhoThoughts via Getty Images

RSE : les entreprises européennes sont les meilleures

Le 3 sept. 2020

Pour la quatrième fois, EcoVadis, plateforme d’évaluation et d’amélioration de la performance RSE des entreprises, dévoile la liste des entreprises les plus efficaces en termes de RSE.

Bonne nouvelle pour les entreprises européennes ! Le nouvel indice EcoVadis, qui mesure les performances RSE au sein des chaînes d’approvisionnement, les place en tête du classement.

Réglementer pour performer

Sans surprise, c’est aussi en Europe que l’on réglemente le plus. L’Union Européenne, notamment, émet des contraintes de plus en plus nombreuses à toutes les parties prenantes, des investisseurs aux consommateurs. Les bonnes performances des entreprises françaises tendent à confirmer cette hypothèse. Loi Sapin II, Devoir de Vigilance, Loi Pacte… autant d’initiatives qui assurent aux sociétés françaises des places de choix au sein du rapport.

Dans le reste du monde, le rapport souligne les bonnes performances des entreprises en Amérique du nord, tandis que celles de la zone Grande Chine sont, en moyenne, les moins bien notées.

La tendance est la même au niveau des secteurs. Ceux qui sont très réglementés, comme l’industrie manufacturière ou la métallurgie, sont les plus performants.

 

 

Les achats à la traîne

Alors que certaines sociétés font de vrais efforts en matière d’achats, la majorité d’entre elles semble ne pas avoir intégré de dimension « responsable » à ce niveau-là. Tous autres items mesurés (environnement, social et droits de l’Homme, éthique…) enregistrent de meilleurs scores d’au moins 9% depuis 2015, tandis que les achats responsables ne cessent de baisser depuis 2016.

Pandémie et RSE

La pandémie de Covid-19 a mis en avant certaines faiblesses des chaînes d’approvisionnement. Pour chaque secteur, plus d’un quart des fournisseurs n’avait pas mis en place de mesures pour protéger la santé ou la sécurité des équipes. Pour le co-PDG d’EcoVadis Pierre-François Thaler, ça n’est pas anodin. Une entreprise est « aussi solide que [son] fournisseur le plus vulnérable – et sans un système de gestion de la durabilité, les organisations continueront à connaître des perturbations de leurs chaînes d’approvisionnement, sans contribuer de manière significative à une durabilité plus globale », estime-t-il.


Méthodologie

EcoVadis évalue les entreprises sur la base de 21 critères, au sein de quatre thèmes : environnement, pratiques de travail et droits de l'homme, éthique des affaires et achats responsables. L'évaluation adaptée à la taille et au secteur, et fondée sur des preuves, délivre des notes allant de 0 à 100, où moins de 25 représente un risque élevé, 24 à 44 un risque moyen, plus de 45 une performance adaptée, plus de 65 un niveau avancé et plus de 85 un niveau exceptionnel.

Le rapport repose sur 65 000 évaluations RSE et l’observation des pratiques éthiques et performances sociales et environnementales de plus de 42 000 entreprises dans le monde, sur la période 2015-2019.

Mélanie Roosen - Le 3 sept. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.