habillage
C'est qui le patron
© C'est qui le patron

Covid-19 : la marque « C’est qui le patron ?! » va partager ses gains exceptionnels

Le 9 avr. 2020

C’est qui le patron ?!, la marque de produits alimentaires élaborée par des consommateurs, va redistribuer ses gains exceptionnels aux indépendants, petits commerçants et infirmières, et lance un appel aux grands noms de l’agro-alimentaire à suivre le mouvement.

Les ventes de produits de première nécessité ont explosé

« Le coronavirus a eu un effet phénoménal sur les ventes de la marque qui ont explosé », a déclaré Nicolas Chabanne fondateur de C’est qui le patron ?! sur RTL, le 7 avril. Une augmentation des ventes de pâtes de +380%, +70% pour les œufs et de plus de 40% sur le lait a été enregistrée. « Nous avons déjà liquidé nos stocks des produits de premières nécessité prévus pour 2021 », reprend-il. « Les fonds liés à ces ventes supplémentaires ont généré en un seul mois, plus de 100 000 euros de gains ». La coopérative élaborée par des consommateurs et créée pour rémunérer au juste prix les producteurs, ne compte pas « garder » cet argent mais s'en servir pour créer un fonds solidaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

C’EST VALIDÉ ! (97,8% de « oui ») CQLP reverse tous ses gains additionnels liés à la forte progression de ses ventes à un fonds de soutien pour aider ceux qui en ont besoin #Covid19 Bravo à tous pour cette décision juste et solidaire ☀#LePatronCestLeConso https://lnkd.in/dPNxKvM —- Un grand merci à tous. C’est un véritable raz-de-marée de « oui » et nous sommes donc très heureux de vous annoncer la naissance d’un fonds de soutien destiné à accueillir les revenus additionnels liés à la forte progression récente des ventes en magasins. Difficile d’accepter en effet que cette crise partagée par tous enrichisse certains alors que dans le même temps elle en condamne d’autres. Si d’autres entreprises veulent rejoindre cet effort solidaire elles sont les bienvenues et nous lançons un appel aujourd’hui en ce sens. Encore merci à toutes et à tous pour votre soutien et vos partages 🙏 contact@lamarqueduconsommateur.com —- Rappel de la consultation d’hier et des éléments soumis aux sociétaires de la coopérative pour le vote collectif 👉 https://lnkd.in/dPNxKvM #lamarqueduconsommateur #cestquilepatron

Une publication partagée par C'est qui le Patron ?! (@cestquilepatron_) le

Aider ceux qui souffrent

« Si, à notre petite échelle, nous constatons plus de 100 000 euros de bénéfices en un mois, imaginez la somme que les bénéfices des plus gros comme Panzani, Barrilla... peut représenter », explique le fondateur de la marque. Nicolas Chabanne souhaite redistribuer ces rentrées exceptionnelles de plusieurs façons : « Après un vote collectif, nos 10 000 sociétaires ont décidé d’aider immédiatement les indépendants, petits commerçants et autres entreprises, à passer la crise sanitaire. Ensuite, nous souhaitons également parrainer Bouge ton coq, une plateforme de financement participatif pour des projets de villages de France. Enfin, une partie des bénéfices servira à financer une semaine de vacances à une centaine d’infirmières, une fois la crise terminée », explique Nicolas Chabanne. La solidarité revient à aider « les gens qui souffrent dans l’immédiat » selon le fondateur de la marque.

Le début d’un monde qui change

Depuis le début de la pandémie, il s'est dit convaincu que « le logiciel est en train de changer » dans l'économie. « On sait que la suite, ce sera du partage et un équilibre différent qui va devoir se reconstituer », a-t-il dit. Née pour assurer une juste rémunération aux éleveurs laitiers, C'est qui le patron ?! a lancé en trois ans plus d'une trentaine de « produits durables, sains et responsables ». La marque estimait d'ailleurs représenter 5% du marché français du lait fin 2019.

« Le monde a changé et en temps de crise, les grands comme les petits noms de l’agro-alimentaire, ne doivent pas conserver ces millions d’euros amassés. Ces millions d'euros doivent être redistribués parce qu'ils appartiennent à un peuple global qui a besoin d’aide ».

Anaïs Farrugia - Le 9 avr. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.