habillage
premium1
habillage
Une femme tient 5 ballons dans la nature
© catalinpop via Unsplash

5 bonnes nouvelles pour égayer notre semaine

Le 3 déc. 2020

Le confinement touche à sa fin, mais certains experts prédisent déjà une troisième vague. Heureusement, quelques actualités nous sortent de la morosité. 

L’Écosse contre la précarité menstruelle

Le parlement écossais a voté à l’unanimité le 24 novembre une proposition de loi garantissant « l’accès universel et gratuit aux protections périodiques ». Serviettes et tampons étaient déjà en libre-service dans certains lieux publics du pays, mais ce texte entérine la tendance et va encore plus loin. Une première mondiale.

Des masques recyclés en briques

Binish Desai, un militant écologiste indien, a trouvé un moyen astucieux pour lutter contre les tonnes de déchets générés par les masques et gants de protection. Il les transforme en briques pour la construction. Le jeune homme de 27 ans et son équipe de 20 personnes ont déjà fabriqué 40 000 briques et comptent en produire 15 000 par jour.

Un réservoir d’eau douce découvert à Hawaï

Une nouvelle technique de traçage de la conductivité de l’eau a permis à des chercheurs d’identifier un réservoir d’eau douce de plusieurs milliards de litres en dessous de l'archipel américain. Si l’eau pouvait être pompée, cela pourrait atténuer les pénuries dont souffre Hawaï.

Un nouvel incubateur pour plus de diversité dans la tech

Agacé de voir trop de mâles blancs à la tête des entreprises de la tech, le publicitaire Maurice Levy (qui est aussi un mâle blanc) lance The Escalator. Cet incubateur parisien accompagnera des jeunes défavorisés ayant un projet d’entreprise. 60 à 100 start-up pourraient être ainsi lancées.

Une marque de lingerie inclusive

Je ne sais quoi, la marque de lingerie « éthique et confortable » lancée le 22 novembre (et déjà en rupture de stock) par l’influenceuse Louise Aubry rejoint le club naissant des jeunes entreprises de la mode prônant le body positivisme, comme Meuf Paris et Maison Louve.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Je ne sais quoi (@jenesaisquoi)

Marine Protais - Le 3 déc. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.