32 copie

32 % des Américains ont vécu une catastrophe climatique cet été

Aux États-Unis, les vacances ont été courtes ! Près d’un tiers de la population a vécu des conditions météorologiques chaotiques au cours de l'été.

Ouragans, incendies, déluges… La planète a (très) mal vécu ces derniers mois. 5 chiffres clés pour résumer un été ponctué par les désastres climatiques. 

32 % : le pourcentage d'Américains exposés de près à une catastrophe climatique cet été

Dans un pays où les climatosceptiques ont la peau dure, ces derniers mois ont été rudes. Incendies, ouragans, canicules… de New York à la Californie, les dégâts sont considérables. Si un tiers de la population a vécu ces bouleversements de près, difficile d’anticiper une évolution auprès de l’opinion publique. En 2018, seulement 59 % des Américains considéraient la question climatique comme une menace majeure.

388 : le nombre de personnes ayant perdu la vie dans une catastrophe climatique aux États-Unis cet été

Le 4 septembre dernier, le Washington Post appelait à considérer les dégâts humains des vagues de chaleur et des inondations. Parmi les comtés les plus touchés, la Louisiane a fait les frais, une fois de plus, de sa situation géographique avec les ravages de l’ouragan Ida.

18,26 : le nombre de centimètres d’eau tombés à Manhattan en douze heures

Du jamais-vu à New York ! En une demi-journée, le record de précipitations à Manhattan a (largement) été battu, transformant les rues de la ville en torrents. Métro inondé, réseaux électriques sévèrement touchés, la côte Est a littéralement plongé dans le chaos en ce début de mois.

116 000 : le nombre d’hectares consumés par le feu depuis le mois de juillet en Grèce. 

Cet été, l’île d’Eubée a vu rouge. Les vagues de chaleur atteignant parfois les 45°C, les pompiers nord-athéniens ont bataillé contre des incendies d’une sévérité sans nom, obligeant les autorités à évacuer des villages entiers par bateau. 

73,3 : le montant en millions de dollars demandé par l’Unicef pour secourir la jeunesse haïtienne

Le 14 août dernier, Haïti a de nouveau subi un coup de massue. Le séisme de magnitude 7,2 sur l’échelle de Richter a détruit des villages entiers. Sans foyer, sans école, la jeunesse du pays est considérablement affectée par la situation, d’où l’appel aux dons lancé par l’Unicef un mois plus tard.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.