Femme avec une perceuse

Monoprix teste un service de prêt écoresponsable

© EXTREME-PHOTOGRAPHER

Besoin d'un appareil à raclette, d'une imprimante ou d'une guitare électrique ? Monoprix propose à ses clients d'emprunter des objets, gratuitement, pendant 48 h grâce à son nouveau service « Je m’appelle reviens » .

Monoprix repense son modèle pour répondre à la transformation des modes de consommation dans les métropoles et lance un nouveau service de prêt écoresponsable : « Je m’appelle reviens » . Deux magasins de l'enseigne Monoprix (qui appartient au groupe Casino) à Paris et Marcq-en-Barœul dans le Nord testent actuellement ce nouveau service de prêt d'objets.

Encourager une consommation plus responsable

« Pourquoi s’encombrer d’un appareil qu’on ne va utiliser qu’une fois dans l’année ?  » , demande Maguelone Paré, chargée de la transformation et de l’innovation chez Monoprix, dans une interview au quotidien Le Parisien. Perceuse, tireuse à bière, boule à facette, barbecue, appareil à raclette, vélo cargo… À ce jour, une quinzaine d'objets sont proposés. « Je m’appelle reviens » est accessible sans autre condition qu’une empreinte bancaire et une copie de la carte d’identité.

Au-delà de la période de test, le service de location devrait être étendu à toute la France. « Nous avons lancé ce programme pour répondre aux besoins ponctuels de nos clients. C’est plus respectueux de l’environnement et bien sûr bien plus économique » , indique Maguelone Paré.

Si actuellement les clients doivent se rendre en magasin pour réserver l'appareil désiré, à terme une application permettra la réservation en ligne. « Ce sera plus simple pour connaître les disponibilités des produits » , précise Maguelone Paré.

Générer du trafic en magasin

Le service « Je m'appelle reviens » s'inscrit dans une stratégie plus large de l'enseigne Monoprix pour séduire les consommateurs et générer du trafic en magasin. À ce titre, l'enseigne parisienne du 10ème arrondissement devient un grand laboratoire de 250m² où les clients se voient proposer toute une batterie de nouveaux services : offre de produits ultra-frais, solutions e-commerce et services innovants ( « La Station » pour les cyclistes, « La Santé au Quotidien » , service de personal shopping…) pour faciliter le quotidien des urbains.

Une zone autonome de 30m² est dorénavant accessible 7 jours sur 7 en dehors des horaires d’ouverture. Des collectes de vêtements avec Ecotextile et de denrées alimentaires avec Linkee sont également proposées tout au long de l’année. Enfin, pour lutter contre le gaspillage alimentaire, des paniers Too good To Go sont mis en ligne quotidiennement sur la plateforme. « Ça ne rapporte pas d’argent à l’enseigne, mais cela permet de rendre service, de faciliter le quotidien de nos clients. Cela s’inscrit dans la vie de quartier, décrypte Maguelone Paré. On espère aussi bien sûr que cela puisse générer davantage de trafic en magasin. »

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.