Pancarte #Metoo
© Mihai Surdu - Unsplah

Suite aux témoignages anonymes répertoriés par le compte Instagram « Balance ton agency » (BTA), Julien Carette et Christophe Coffre, co-présidents de l'agence Havas Paris, ont indiqué se « mettre en retrait » .

Depuis fin avril, le compte Instagram « Balance ton agency » recense de nombreux témoignages anonymes dénonçant des comportements de harcèlement moral ou sexuel au sein de l'agence de communication Havas Paris. Julien Carette et Christophe Coffre, respectivement PDG et directeur de la création d’Havas Paris, les deux principaux mis en cause, sont accusés d’avoir cherché à embrasser ou toucher des collaboratrices parfois stagiaires, aussi bien dans les locaux d’Havas Paris que lors d’événements extérieurs.

Les deux dirigeants ont indiqué « se mettre en retrait » en attendant que l’enquête soit menée.

BTA

Deux dirigeants d'Havas Paris accusés de comportements abusifs

« Selon les cas, les faits remontent à deux, trois ans et jusqu’à dix ans et ont parfois conduit à des départs associés à des accords de non-divulgation » , indique Anne Boistard, créatrice du compte Balance Ton Agency.

Les deux dirigeants continuent de travailler pour l’agence, a précisé la direction du groupe, mais « ils n’animent pas de réunions et sont en retrait pour tout ce qui est management de l’agence » .

BTA
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.