1. Accueil
  2. Nouveaux usages
  3. Études
  4. 55% des patrons refusent un candidat en retard

55% des patrons refusent un candidat en retard

Job ITV Step Brothers
Introduction
Regarder son téléphone, bailler au milieu d’une phrase, porter un sarouel troué, arriver en retard et ne pas s’excuser… D’après vous, laquelle de ces pratiques et la plus rédhibitoire lors d’un entretien d’embauche ?

LinkedIn a dévoilé les résultats de son étude « The Way In ». Réalisée auprès de milliers d’employés, dans plusieurs pays dont la France, l’étude révèle les pratiques à éviter pour réussir son entretien d’embauche.

Même si les recruteurs prennent en compte l’expérience et la formation des candidats, l’entretien d’embauche reste une étape clef. En effet, les facteurs comportementaux, la réactivité ou l’attitude de manière générale sont essentiels pour faire bonne impression face aux recruteurs.

À travers cette étude, les recruteurs français interrogés révèlent les principales erreurs à éviter par les candidats :

55%

Etre en retard et ne pas s’excuser constitue l’un des faux-pas les plus rédhibitoires. En effet, 55% des recruteurs interrogés n’ont pas retenu un candidat par manque de ponctualité.

 

Mentir quant à son parcours professionnel aurait coûté un possible poste aux candidats auprès de 43% des recruteurs. Viennent ensuite le fait de regarder son téléphone en cours d’entretien (39%) et la tenue vestimentaire jugée non appropriée (34%).

L’étude montre également les comportements appréciés des recruteurs :

18%

18% des recruteurs favorisent un candidat connaissant bien l’entreprise et les personnes qu’il rencontre.

Les questions posées en fin d’entretien ont aussi leur importance (16%).

La prestance arrive en troisième position (comportement, diction, regard) et représente un atout décisif pour un recruteur sur 10.

 

Il ne reste plus qu’à tout mettre en pratique pour décrocher l’emploi rêvé…

Coco le 3 octobre 2017 / Répondre

Sans blague !

AntoineL le 6 octobre 2017 / Répondre

Arriver à l’heure à un entretien est juste une question de respect..

Mais que fait-on quand le recruteur est en retard ou ne vous prévient pas qu’il a annulé le rendez-vous ?

Il faudrait aussi se pencher sur les pratiques de recruteur qui peuvent échauder les candidats lors d’une phase de recrutement ?

Pour ma part, j’en ai plus que marre qu’on m’envoie le même message qu’à 100 autres personnes, qu’un recruteur qui a vu mon profil LinkedIn me demande un CV, qu’on me demande une lettre de motivation qui n’est que bullshit alors qu’une conversation téléphonique est bien plus parlante..

Bref, je pense que les efforts sont plus à faire du côté de l’entreprise que du coté candidat. On a un peu trop oublié que ce sont les employés qui créent la valeur !

J’en avais marre, il fallait que ça sorte :)

Ajouter votre commentaire