1. Accueil
  2. Nouveaux usages
  3. Études
  4. 8 retailers sur 10 veulent devenir des médias

8 retailers sur 10 veulent devenir des médias

Redbull
Introduction
En France, 8 marques sur 10 soit 82% se voient devenir des médias dans le but de fidéliser leur public cible et d’évaluer leurs retours.

Redbull, Nike, Salomon et même Mattel … elles sont de plus en plus nombreuses à proposer des contenus vidéo en ligne via une chaîne dédiée. Afin de cerner ce nouveau phénomène, Brightcove (fournisseur de solutions vidéo en ligne) dévoile une étude comparant les réponses de 200 décideurs du secteur du commerce de détail et de 2 000 consommateurs originaires du Royaume-Uni, de France et d’Allemagne. Ci-dessous, un condensé des résultats pour les détaillants et consommateurs français.

Retailers : 57 % d’entre eux déclarent déjà posséder leur propre chaîne vidéo en ligne

Du côté des retailers français, 80% annoncent avoir déjà amorcé leur mutation et 90% souhaitent cibler les consommateurs en leur proposant du contenu directement chez eux. De même, 64% des marques – soit 6 marques sur 10 – proposent déjà des services TV en ligne personnalisés. Enfin, 80 % ont déjà défini comme prioritaire le développement de leur offre de contenus vidéo pour l’année suivante.

Le type de canal utilisé varie également en fonction des marques : 41 % ont recours à des chaînes ou à des portails vidéo en ligne tiers, 49 % ont conclu des partenariats avec des diffuseurs et proposent du contenu sponsorisé et 33 % disposent d’une application dite OTT (« over-the-top »). Pensez Apple TV, Amazon Fire, Roku ou encore Chromecast.

En matière de bénéfices, 66% des détaillants proposant déjà du contenu personnalisé ont constaté une hausse de leur chiffre d’affaire et 56% observent une amélioration de leur engagement client. Toutefois, le manque d’expertise, de technologies et contenus appropriés freinent un certain nombre d’entre eux à sauter le pas.

Consommateurs : ils sont 48 % à penser que tous les détaillants deviendront des médias

Si seulement 32 % des consommateurs français ont déclaré avoir déjà regardé du contenu de type TV proposé par des détaillants ou des marques, près de la moitié (48%) seraient disposés à le faire à l’avenir. Le manque d’authenticité (32%), le contenu insuffisant (26%) et de mauvaise qualité (26%) sont trois des principaux inconvénients cités par les consommateurs ayant déjà visionné ce type de contenu.

Interrogés sur les raisons qui les pousseraient à regarder ce type de contenu proposé par un détaillant ou une marque, 36% déclarent qu’ils le feraient pour rechercher un produit à acheter et 29% déclarent qu’ils le feraient pour découvrir d’autres produits de la marque.

 

Ajouter votre commentaire