1. Accueil
  2. Nouveaux usages
  3. Études
  4. 45% des 18-35 ans veulent acheter sur les réseaux

45% des 18-35 ans veulent acheter sur les réseaux

Retail
Introduction
La Paris Retail Week présente en partenariat avec Havas Paris les derniers enseignements du Shopper Observer Havas Paris1, l’observatoire du comportement des consommateurs et des innovations du commerce.

Pour la troisième fois, la Porte de Versailles va accueillir la Paris Retail Week. Cet évènement dédié à la communauté du commerce global devrait être résolument tourné vers l’humain. La cause ? Les nouvelles révélations du Shopper Observer Havas Paris, l’observatoire du comportement des consommateurs et des innovations du commerce. Après avoir révélé en mai trois grandes tendances du retail, le Shopper Observer apporte de nouveaux enseignements.

La nouvelle convenience

77 % des Français souhaitenant que les grandes surfaces répondent davantage à leurs habitudes de consommation.

Il n’est aujourd’hui plus simplement question de confort de magasin lorsqu’il est question de convenience. Aujourd’hui, le confort se joue sur la fluidité de l’expérience d’achat et la capacité d’insertion sans « friction » dans la vie des consommateurs. De ce fait, certains magasins ou sites web ont presque disparu. Cette nouvelle convenience s’exprime par l’intégration « sans couture » dans le quotidien, pour répondre aux besoins aussi bien des millennials que des seniors.

On voit donc fleurir de nouvelles solutions d’achats (ou de réachat) automatisés comme les Amazon Dash, les réfrigérateurs. Le but étant notamment d’éviter le retour en magasin et surtout les queues, selon l’étude, 74 % des Français supportent de moins en moins de faire la queue dans les magasins. Le développement du paiement par plaque d’immatriculation en test chez Auchan est donc une bonne nouvelle.

 

Les millenials à l'origine de nouveaux standards e-commerce

Alors que 49% des Français de 18-35 ans utilisent leur téléphone pour tout faire sur internet, 45% des Français de 18-35 ans aimeraient pouvoir acheter directement sur les réseaux sociaux.

Alors que les usages sont au mobile, le e-commerce doit revoir sa copie et doit se tourner vers plus d’applications du type messagerie et réseaux sociaux.

Par ailleurs, 65% des Français de 18-24 ans pensent que leurs proches sont leurs meilleurs conseillers 

Dans un monde hyper digitalisé où les offres affluent permanence, les Millenials accordent une importance toute particulière à leurs pairs.

La différenciation se joue aussi du côté des employés

85% des Français apprécient que les vendeurs soient passionnés par ce qu’ils vendent.

Si la différentiation s’est longtemps jouée sur l’offre et le prix, elle se joue de plus en plus sur le comportement des employés. Ces derniers jouent un rôle toujours plus important en point de vente et doivent porter les valeurs de la marque, notamment après que les consommateurs se soient renseignés sur un produit en amont. 81% des consommateurs jugent en effet “qu’il est important ou très important que les marques portent des valeurs fortes.”

Du hard au soft selling

60% des Français de 18-24 ans ont envie de magasins où ils peuvent faire autre chose qu’acheter.

Atténuer la dimension mercantile et repenser des concepts expérientiels moins racoleurs en point de vente : nouveaux objectifs des bricks and mortar ! Pensez à Nike qui proposait récemment un magasin pop-up où les consommateurs pouvaient personnaliser et imprimer en 3D leurs sneakers. Pensez aussi aux magasins flagship de Samsung qui donnent envie de découvrir et de jouer avant d’acheter !

Etude Havas retail

Ajouter votre commentaire