premium1
premium1
Capture d'écran du compte TikTok de Dre

L’économie du vide : « Scam », une cryptomonnaie bidon, décolle en quelques heures

Le 4 mai 2021

Un compte TikTok un peu suivi + une cryptomonnaie rigolote = des millions de dollars en quelques instants. La nouvelle recette du succès ?

Investiriez-vous dans une cryptomonnaie littéralement baptisée « Scam » (« arnaque » en anglais) ? Quelque 1 500 personnes n’ont pas hésité. Cet actif lancé le 22 avril par le Tiktokeur « Dre » (suivi par près de 8 000 personnes) a atteint une capitalisation de 70 millions de dollars une heure après son lancement, avant de retomber à 1,5 million de dollars aujourd’hui.

@dreesuschrist

#greenscreen who else you know can do this with no help in an hour? #crypto #cryptok #honestdre #dreworkd

♬ SOLD OUT - Devin Kennedy

Dre aka Andre Lewis assure à Vice qu’au départ le Scam (pour Simple Cool Automatic Money) n’était qu’une blague pour se moquer des shitcoins, ces cryptomonnaies sans grande valeur et sans projet associé qui suscitent tout de même l’intérêt de spéculateurs et finissent par brasser des millions. Le Dogecoin, aujourd’hui plébiscité par Elon Musk, a lui aussi commencé comme une simple blague. 

Dre ne s’attendait pas à ce succès fulgurant. Le Scam a même donné lieu à une nouvelle communauté : la Scamily. Des personnes ont créé un site web, un serveur Discord rejoint par 2 000 membres et un groupe sur la messagerie Telegram. Dre a décidé de faire quelque chose d’utile avec son coin. Quoi exactement ? Cela reste à déterminer. Il songe notamment à fournir à sa communauté des conseils pour créer sa propre cryptomonnaie. Sauf que depuis que Dre tente de faire de Scam un projet sérieux, la valeur de son jeton est en chute. 

Pourquoi c’est frappant ?

La petite boutade de Dre est révélatrice d’une tendance de fond : l’émergence de cryptomonnaies lancées par des individus. Contre quelques centaines de dollars, il est possible en quelques clics de lancer sa propre monnaie via diverses applications comme Token Create ou les plus sophistiquées Roll, Rally et Fyooz. Des artistes, entrepreneurs et créateurs du web s’en servent pour monétiser leurs échanges avec leurs fans. Mais cette tendance fait aussi naître toute une flopée de cryptomonnaies inutiles – si ce n’est servir à spéculer : le Ass token, le poo coin…, et autres monnaies aux noms fleuris. 

Marine Protais - Le 4 mai 2021
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.