habillage
premium1
Capture d'écran de Sustainability city dans Minecraft
© Mojang Studio

Microsoft fait son rapport développement durable sur le jeu vidéo Minecraft

Le 29 janv. 2021

Une nouvelle carte dans le jeu de construction Minecraft s’inspire directement du dernier rapport développement durable de Microsoft. Preuve que la communication dans les mondes virtuels devient une nouvelle norme.

Comment rendre un rapport sur le développement durable plus attractif ? Microsoft, qui a la chance de détenir l’éditeur de jeux vidéo Mojang Studio, le créateur de Minecraft, a peut-être trouvé une solution. Son rapport publié le 28 janvier exposant sa stratégie développement durable sur dix ans a été accompagné d’une nouvelle carte à télécharger sur le jeu de construction Minecraft. Elle est directement inspirée de certains points évoqués dans le rapport.

Les joueurs peuvent y explorer une usine de recyclage, visiter une maison construite à partir de matériaux durables ou encore une station de traitement des eaux usées. Ce module baptisé “Sustainability City” est constitué de six leçons. Il est accessible gratuitement sur la marketplace de Minecraft. Le jeu de construction est habitué à ce type de contenu éducatif, 35 millions de professeurs et d’étudiants utiliseraient Minecraft chaque mois selon les chiffres de l’éditeur.

La mode pionnière de la com' sur les jeux vidéo

L’initiative de Microsoft est révélatrice d’une tendance plus générale : l’utilisation croissante des jeux vidéos par les entreprises pour communiquer en interne comme en externe.

La mode fait figure de pionnière en organisant des défilés virtuels ou en créant des tenues pour les personnages incarnés par les joueurs. Balenciaga, Louis Vuitton et Burberry sont même allés jusqu’à créer leurs propres jeux pour montrer les influences esthétiques de leurs collections. Mais la tendance se diffuse dans d’autres secteurs. Depuis le début de la pandémie, plusieurs entreprises préfèrent ainsi réunir leurs salariés dans des bureaux virtuels aux allures de jeux rétros plutôt que d’utiliser Zoom et Slack, explique Les Échos.

Marine Protais - Le 29 janv. 2021
À lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.