habillage
premium1
premium1
DeepMind IA

L’IA de DeepMind apprend seule à faire du limbo

Le 12 juill. 2017

Dans un récent dossier publié par la startup Deepmind, jeune protégée de Google, une IA autodidacte tente d’évaluer et de maîtriser la meilleure façon de contourner les obstacles d’un parcours. Impressionnant à voir, mais aussi hilarant.

« L'agilité et la flexibilité d'un singe qui se balance de branche en branche, un joueur de football qui esquive ses adversaires et qui marque un but… tout ça peut être à couper le souffle. Et si maîtriser ce type de contrôle moteur sophistiqué est une caractéristique de l'intelligence physique, c’est aussi une problématique cruciale dans la recherche sur l'IA. », introduit DeepMind dans sa nouvelle publication.
Emergence of Locomotion Behaviours in Rich Environments
La recherche explore en effet comment l'apprentissage par renfort (Reinforcement Learning) peut être utilisé pour enseigner à un ordinateur à naviguer dans des environnements peu familiers et complexes.
« Pour certains challenges propres à l'IA, comme jouer à Atari ou au jeu de Go, le but est facile à définir : il faut simplement gagner. Mais comment décririez-vous le processus d'exécution d'un backflip ? Ou tout simplement d’un saut ? », se questionne la startup.

Cette dernière forme actuellement des « agents » intelligents de différentes formes et les fait évoluer dans des univers accidentés au sein desquels sauts, virages et même tentatives de limbo sont exécutés en autonomie par l’ordinateur. Ce dernier évalue en temps réel les combinaisons les plus efficaces pour passer d’un point A à un point B.

Les résultats montrent par ailleurs que ces petits agents bizarroïdes développent des compétences complexes sans avoir reçu d’instructions spécifiques. Le plus étonnant reste la persévérance avec laquelle ils réessayent après avoir échoué face à un obstacle.
Voyez plutôt :

 

 

 

Humainement crédible, non ?
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.