Montage avec des vidéos TikTok sur la fonctionnalité Hinge voice prompt

Hinge, l’appli devenue virale grâce aux messages vocaux de ses utilisateurs

Cette application de rencontre propose à ses utilisateurs d’enregistrer de courts messages audio. En quelques semaines, la fonctionnalité est devenue virale sur les réseaux sociaux.

Fin octobre, l’application de rencontre Hinge, qui se veut dédiée aux relations longue durée, a lancé une fonctionnalité audio. Baptisée « voice prompt » , celle-ci permet aux utilisateurs d’enregistrer de courts messages audio pour se présenter à leur potentiel crush. L’application propose différentes questions : « ton pire rendez-vous ?  » , « ta plus grande force » , « quelque chose que tu as découvert récemment » ... auxquelles l’utilisateur peut répondre à l’oral en moins de 30 secondes. Un moyen, dixit Hinge, de mieux détecter une éventuelle alchimie entre deux personnes. 

C’est loin d’être la première appli, et ça ne sera sans doute pas la dernière, à miser sur la voix. Les applis de rencontre Bumble et Happn ont ajouté les notes vocales à leur messagerie. La française Voxlove a même fait des rencontres par la voix un concept à part entière. Côté réseaux sociaux, souvenez-vous du phénomène Clubhouse et de ses copies (coucou Twitter spaces et Live Audio Rooms chez Facebook). 

La « mèmification » de l’audio

Mais la fonctionnalité de Hinge sort du lot, analyse The Verge. Elle s’est faite particulièrement remarquer grâce à un coup de pub inespéré sur les réseaux sociaux. Quelques semaines après son lancement, Voice prompt est devenue un petit phénomène sur TikTok. Le hashtag #Hingevoice totalise près de 20 millions de vues et #voiceprompt 8,6 millions de vues sur le réseau social. Les vidéos (de messages audios) les plus aimées accumulent plus de 300 000 likes. Ce sont souvent les prompts les plus ridicules, les plus drôles et les plus gênants qui plaisent le plus. On y trouve notamment des imitations approximatives de Bob l’éponge et de Mario, une interprétation très enthousiaste du « Lion est mort ce soir » , des réponses laconiques de type « comment se prononce mon prénom ? Hmm Michael. »

Certains utilisateurs de l’appli ont fait de Hinge un moyen d’explorer leur créativité en enregistrant des présentations volontairement cringe et étranges pour se faire remarquer. Certains affirment avoir téléchargé l'appli pour le simple plaisir d'écouter ces fameux voice prompts.

Interrogée par The Verge, Michelle Parsons, directrice produit de Hinge, estime que la reprise des voice prompts sur les réseaux sociaux a été bénéfique, même si elle n’était pas forcément calculée. Un mois après le lancement de la fonctionnalité, 46 % des utilisateurs auraient déjà écouté une présentation audio et 13 % des nouveaux utilisateurs enregistrent un prompt pour agrémenter leur profil. Des chiffres qui peuvent paraître un peu faiblards, mais qui sont très encourageants pour un lancement de fonctionnalité, estime Michelle Parsons.

Qui sera le TikTok de l’audio ?

À voir si cette fonction n’est qu’une running joke d’internet qui finira par s’essouffler, ou si elle deviendra réellement intéressante pour les utilisateurs. The Verge souligne que l’audio est particulièrement approprié aux applications de rencontre. Car s’il y a bien un domaine où l’on est prêt à écouter un étranger donner son avis sur la dernière série Netflix ou se prêter à une imitation pas très réussie, c’est certainement celui des relations amoureuses. 

Par ailleurs, Hinge a réussi à s’emparer d’une tendance naissante : les contenus audio de courte durée, façon TikTok vocal. De jeunes startups comme Quest et Racket tentent justement de se positionner sur ce créneau. Et Facebook prépare depuis plusieurs mois le lancement de Soundbites, une fonctionnalité qui permettra aux utilisateurs de publier de courtes notes vocales – anecdotes, blagues, extraits de chansons…

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.