habillage
Une femme chez elle devant un ordinateur
© filadendron via Getty Images

Google Docs est devenu un réseau social, la preuve avec ces quatre usages

Le 5 oct. 2020

Google Docs n’est plus qu’un simple outil de traitement de texte en ligne. Sa facilité d’utilisation, son anonymat, son aspect collaboratif en font un médium de choix pour diffuser des informations, organiser un mouvement militant, jouer, créer un blog...

Se mobiliser

Depuis les premières manifestations en réaction à la mort de George Floyd en mai 2020, Google Docs est devenu un outil d’activisme pour les membres du mouvement Black Lives Matter, rapporte le MIT Technology Review. La plateforme en ligne sert à diffuser toute sorte d’informations pour nourrir la réflexion des militants et les aider à s’organiser : infos sur les cas de violence policière, recueil de témoignages, listes de livres sur le racisme, modèles de lettre à adresser à un député, conseils pour se protéger lors des manifestations... Ces documents sont toujours en accès libre, et peuvent parfois être modifiés par tout le monde de manière anonyme.

Ce n’est pas le seul mouvement activiste à se servir de ce medium. Un article de The Cut explique que depuis les élections américaines de 2017, les GDocs militants et politiques ont commencé à fleurir un peu partout aux États-Unis, notamment pour lutter contre la désinformation. En France des organisations activistes l'utilisent aussi. C’est le cas du collectif féministe NousToutes, qui s'en est notamment servi pour diffuser des listes de dispositifs d’accompagnement pour les femmes victimes de violence pendant le confinement. Par rapport à un réseau social, Google Docs bénéficie de plusieurs avantages : il est plus accessible – pas besoin de créer un profil, une adresse Gmail suffit et, surtout, les documents sont là pour rester – contrairement à un tweet qui se noie rapidement dans la masse de nouveaux gazouillis.

Diffuser des informations scientifiques sur le Covid-19

En juillet dernier, 239 scientifiques envoient une lettre ouverte à l’OMS pour alerter sur le risque de transmission du coronavirus par les aérosols. Trois mois plus tard, l’organisation a légèrement changé ses consignes, mais elle continue de minorer le rôle de ce mode de transmission. Pour Jose-Luis Jimenez, professeur de chimie à l'Université du Colorado, ce n'est pas suffisant. Avec neuf autres scientifiques, il décide de s’adresser directement au public en créant un Google Docs en accès libre. Le fichier détaille les explications sur la transmission par aérosol ainsi que des conseils pour s’en protéger (et protéger les autres). Dans une interview au MIT Technology Review, Jose-Luis Jimenez explique que ce format permet de s’adresser à une large audience (quelques centaines d’internautes consultent son Google Doc tous les jours. Surtout, il permet de mettre à jour régulièrement les informations. Autre avantage : le document peut être traduit très facilement à l’aide de Google Traduction.

Partager ses réflexions intimes

Dans un précédent article nous vous parlions de la tendance naissante des “jardins numériques”, des espaces web mi blog-mi journal intime. Plutôt que de se lancer dans la construction d’un site web, certains auteurs choisissent le format Google Docs pour partager leurs réflexions, des listes de livres à lire, de films à voir… N’importe qui peut y accéder, mais généralement les modifications par d’autres personnes que l’auteur ne sont pas autorisées.

Créer des jeux en ligne

L’ennui du confinement a généré des élans de créativité chez certains internautes. Google Docs a été l’un des médiums où cette créativité s’est le plus exprimée, raconte Quartz. Anthony Smith, un habitant de Brooklyn, a par exemple créé un escape game virtuel qui se joue entièrement sur Google Docs, en naviguant de lien en lien (et en ouvrant des dizaines d’onglets par la même occasion). « C’est le seul logiciel que je sache utiliser », explique Anthony Smith à Quartz. L’avantage est selon lui de « voir d'autres personnes regarder ce que vous regardez, et j'ai pensé que les gens se sentiront un peu plus connectés en ce moment.»

Marine Protais - Le 5 oct. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.