premium2
Quels sont les moyens alternatifs à Facebook et Whatsapp de communiquer
© ThisIsEngineering on Pexels

Y a pas que Facebook dans la vie : comment parler à ses proches sans passer par Zucki

Le 23 juin 2021

Depuis janvier, Facebook et WhatsApp informent leurs utilisateurs de leur politique de partage des données. L’occasion pour beaucoup d’aller voir ailleurs.

En matière de politique de confidentialité, WhatsApp s’est attiré les foudres d’une grande partie de ses 2 milliards d'utilisateurs. À juste titre, après l’annonce de la création de passerelles commerciales entre les applis détenues par Facebook, laissant les entreprises accéder aux conversations privées pour affiner leur système de publicité. 

Selon Mediametrie, des centaines de milliers d’utilisateurs se méfient du géant de la messagerie en ligne, et cela s’illustre par l’adoption massive d’outils de communication alternatifs. Après Signal et Telegram, voici cinq noms prometteurs parmi les nouveaux services à succès pour esquiver l’Empire de Zuckerberg

1. Discord : du gaming au grand public

Pensé à l’origine pour les gamers, ce service de discussion en ligne a considérablement élargi ses horizons et s’impose auprès du grand public. Sur des serveurs divers et accessibles par invitations, des communautés s’expriment à l’abri des regards. La plateforme est ainsi le berceau d’entresois créatifs ou de cercles controversés au sein desquels les grands groupes n’ont pas d’emprise. En 2020, Discord a doublé son audience et totalise près de 10,1 millions de visiteurs uniques. 

2. Plato : l'alternative aux jeux en ligne de Facebook

Vous l'aviez sûrement croisé durant le confinement, Plato offrait déjà l'accès à des discussions en ligne par le biais de jeux de société connectés entre amis. Les utilisateurs peuvent ainsi profiter de jeux à plusieurs comme sur Facebook, sans le risque de voir leurs données pillées pendant leur partie. La plateforme réunit une audience de 2,1 millions de personnes d'après Mediametrie.

3. Famileo : un réseau social sur papier pensé pour les personnes âgées

Jolie initiative développée par cette start-up française ! Famileo permet de connecter les proches, peu importe leur âge, autour d’une gazette familiale entièrement composée par la famille. Le résultat est disponible numériquement ou en version papier, et prend des allures de fil d’actualité simplifié, épuré de tout ce que l’on n’a pas demandé à voir sur les réseaux. Le phénomène séduit et attire une audience proche du 1,5 million en un an. 

4. Skred : l’étoile montante des messageries en ligne privées

Autre pépite des initiatives françaises, Skred propose un service dans lequel « vous n’existez pas ». Autrement dit, vous ne communiquez ni vos noms, ni vos mails, ni vos adresses, ni vos numéros de téléphone et contacts. Même votre date de naissance est inconnue pour éviter toute forme de ciblage publicitaire. On se connecte à l’aide d’un pseudo, et l’appli est pensée pour ne recueillir aucune donnée personnelle. La plateforme totalise près de 750 000 utilisateurs mensuels.

5. Olvid : la messagerie recommandée par l'École Polytechnique

Décidément, les plateformes françaises ont la cote. Comme Skred, la messagerie Olvid garantit un chiffrage des données de bout en bout, sans recueillir le nom de nos contacts. Le mode de cryptage a été pensé par des chercheurs et la Direction des Systèmes d'Information de Polytechnique a confirmé la fiabilité de la plateforme, notamment pour le télétravail. Fin octobre 2020, la plateforme réunissait 6 000 utilisateurs quotidiens d'après Thomas Baignères, co-fondateur d'Olvid.

Marin Tézenas - Le 23 juin 2021
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.