habillage
premium1
premium1
Capture d'écran YouTube
© Capture d'écran YouTube

Elon Musk n’est pas le seul à rater ses keynotes... La preuve en 6 fails mythiques

Le 2 déc. 2019

Essayer, rater, recommencer. Le credo de la tech donne parfois lieu à de gros fails en direct, beaucoup relayés dans la presse, mais finalement sans grande conséquence pour les entreprises. Voici 6 grands classiques du genre. 

Le cybertruck n’est pas si solide que ça

Les images d’Elon Musk l’air embarrassé devant son pick-up électrique aux deux vitres cassées ont fait le tour du web. Durant la présentation du véhicule le 22 novembre 2019, le patron de Tesla demande à son designer de lancer une balle en acier sur l'une des vitres pour tester sa résistance. Raté : la vitre se brise. Il tente à nouveau avec la vitre arrière et aboutit au même résultat. Cet échec en direct a refroidi les investisseurs, moins les acheteurs. Le nouveau modèle de Tesla a enregistré 250 000 pré-commandes moins de 7 jours après la keynote.

Cortana ne comprend rien

En septembre 2015, Satya Nadella, directeur général de Microsoft, veut montrer les talents de Cortana en matière d’analyse de données business sur la scène de Salesforce Dreamforce. Il tente un : « Show me my most at-risk opportunities » (« montre-moi mes opportunités à haut risque »). L’assistant vocal confirme (mal) sa demande : « Show me to buy milk at this opportunity » (montre-moi d’acheter le lait à cette occasion »). Le patron répète la question mais constate que Cortana ne comprend toujours pas. « Allez », implore-t-il. « Ça ne va jamais fonctionner », finit-il par lâcher.

Michael Bay gâche la présentation de Samsung

Moment cringe de l’extrême lors du CES 2014. Michael Bay, le réalisateur de Transformers, est venu faire la promotion du nouvel écran incurvé de Samsung. Il commence la présentation avec entrain avant d’être complètement désarçonné par un problème de prompteur. « Je vais improviser », tente-t-il, mais reste mutique. Il quitte finalement la scène au bout de quelques minutes.

Steve Jobs a un petit problème de Wifi

Pendant la démonstration de l’iPhone 4, impossible pour Steve Jobs de charger la page du New York Times. Après une pause, il remonte sur scène et explique que ce n’est pas le téléphone qui est en cause mais le trop grand nombre d’appareils connectés au Wifi. Le patron d’Apple demande donc avec insistance aux journalistes et bloggeurs de la salle de déconnecter leur ordinateurs et téléphones. Pas vraiment d’impact pour le nouveau téléphone de la marque, qui enregistre 600 000 commandes en 24 heures lors de sa commercialisation en juin 2010.

La sortie ratée du robot de Boston Dynamics

Lors d’un congrès dédié aux nouvelles technologies en juin 2017, le robot humanoïde Atlas de Boston Dynamics exécute docilement les tâches qu’on lui commande de faire. Mais pas de chance, il rate sa sortie. Il s’éloigne de la scène d’une démarche étrange, petit pas par petit pas, trébuche sur l’une des lampes avant de s’écrouler sur le rideau. Cela n’empêche pas Boston Dynamics d’être l’une des entreprises de robotique les plus suivies au monde. Atlas n’est pas encore commercialisé. En revanche depuis 2019, son robot chien Spot Mini est proposé à la location.

Le robot Asimo s'écroule dans les escaliers

Autre fail de robot. Celui d’Asimo de Honda. Avant Atlas, c’était lui la star des humanoïdes. Sa palette de talents était considérable : courir, sauter, pousser un chariot, danser, ouvrir une bouteille, jouer au foot… Pas monter un escalier visiblement. Lorsqu’il s’y essaie sur scène en 2006, le petit robot s’effondre au moment de gravir la quatrième marche. Une personne accourt pour le cacher derrière un paravent. En 2014, Honda publie une vidéo d’Asimo montant et descendant un escalier… sans tomber.

POUR ALLER PLUS LOIN 

> Flippant ! Les 7 inventions des géants de la tech qu’on espère ne jamais voir

> Segway, selfie stick... les 10 pires inventions du 21ème siècle selon le MIT

> Smartphones : 6 ratés qui ont marqué le marché

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.