habillage
Femme robotique marchant dans une forêt à la lueur verte inquiétante.
© Gremlin via Getty Images

Flippant ! Les 7 inventions des géants de la tech qu’on espère ne jamais voir

Le 9 avr. 2019

Des dirigeables larguant des drones livreurs, des cages pour salariés, des détecteurs de personnes ivres… Les brevets déposés par les entreprises de la tech montrent parfois une vision du futur angoissante.

Les dépôts de brevets donnent un aperçu de ce qui se trame dans les cerveaux des ingénieurs de la tech. Et ce n’est pas toujours réjouissant. La preuve avec ces sept exemples flippants (à nos yeux, mais peut-être les trouverez-vous bien pratiques. On ne juge pas...). Rassurez-vous : déposer un brevet ne veut pas dire qu'une invention arrivera sur un marché. C'est surtout une stratégie pour protéger ses idées, et potentiellement gêner le développement de ses concurrents.

Les drones livreurs et leur vaisseau-mère

Les images d’un gros dirigeable aux couleurs d’Amazon larguant de petits drones ont fait le tour du web. Pour l'instant, il ne s’agit que d’un vidéo-montage de l’artiste japonais Zozi. Mais Amazon a bel et bien déposé un brevet en 2016 pour concevoir un système de livraison par drones largués par un dirigeable. On ne sait pas ce qui est le plus dérangeant : lever la tête et voir de gros aéronefs Amazon survoler la ville ou apercevoir un drone en regardant par la fenêtre.

Une cage pour salariés

image issue d'un brevet d'Amazon d'une cage pour salarié

Amazon (encore) est LE spécialiste des inventions destinées à automatiser les entrepôts et améliorer la productivité. Cette cage pour salariés présentée dans un brevet de 2016 est l’une des plus terrifiantes. Dans les usines, les robots sont souvent en cage. Amazon a inversé les rôles en imaginant une cage mobile permettant aux salariés d’évoluer sans danger parmi les robots. On aurait aussi pu citer le bracelet connecté qui détecte les mouvements des salariés afin de « contrôler leur performance », précise Amazon dans un brevet déposé en 2016.  

La lentille façon Black Mirror

Plus besoin de sortir votre smartphone, Samsung a imaginé une lentille intelligente qui permet de projeter des images en réalité augmentée directement dans votre champ de vision. A priori cette invention a de bonnes chances de voir le jour. D’autres acteurs comme Google et Sony sont sur le coup. Elles seront utilisées pour trois principales applications : le militaire, le médical et le divertissement.

Les chaussures de réalité virtuelle

schéma issu d'un brevet Google d'un homme portant un casque de réalité virtuelle et des chaussures à roulettes.

Ce brevet déposé en 2018 par Google nous rapproche un peu plus de Ready Player One, ce film de Steven Spielberg où les personnages passent les trois quart de leur temps à jouer dans un monde virtuel (flippant ou génial, à vous de choisir). Grâce à ces chaussures motorisées et à roulettes, Google promet que vous pourrez vous promener en toute liberté dans un monde virtuel sans vous cogner contre un mur. Autrement dit : vous aurez la sensation de marcher en faisant du sur place. 

Un algorithme pour établir votre profil avec une simple photo

Si vous ne renseignez pas certaines infos sur Facebook, le réseau social pourrait quand même se débrouiller pour connaître votre profil démographique. Ce brevet déposé en 2017 présente un système algorithmique permettant de déterminer l’âge et le sexe d’un individu à partir de ses photos de profil, mais aussi celles postées par d’autres utilisateurs - cela fonctionne aussi si la photo est postée sur Instagram. L’algorithme peut également analyser les éléments de la photo qui reflètent vos goûts (une batte de base-ball par exemple), précise le brevet. De quoi permettre à Facebook de vendre des informations vous concernant même si vous ne les avez pas renseignées. Chouette ! 

Un mignon petit ourson qui contrôle vos équipements

schéma d'un lapin et d'un ours en peluche connectés

C’est Toy Story version creepy. La peluche connectée imaginée par Google est capable de détecter la présence d’un individu grâce à des micros intégrés. Elle peut également contrôler les équipements électroniques de la pièce : lancer un film ou de la musique si un enfant lui demande par exemple. De quoi habituer les plus jeunes à la présence inévitable des assistants vocaux. Peu de chance de voir cette invention voir le jour : le statut du brevet est « suspendu ».

Un détecteur de personnes ivres

Ce système développé par Uber permettrait de savoir si le passager est dans un état second en analysant la manière dont il renseigne sa localisation et son adresse. S'il tape plus lentement que d'habitude par exemple. Le but ? Prévenir le conducteur et lui éviter une mauvaise course. Une fonctionnalité qui pourrait aussi permettre à un chauffeur mal intentionné de savoir que le passager est complètement dans les vapes, s’inquiète TechCrunch. Uber connaît déjà votre nom, votre adresse et vos trajets. A-t-il besoin de connaître votre consommation d’alcool ?

POUR ALLER PLUS LOIN 

> Tendances : ces brevets d'IBM qui en disent long

> Segway, selfie stick... les 10 pires inventions du 21ème siècle selon le MIT

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • "Peu de chance de voir cette invention voir le jour : le statut du brevet est « suspendu »"

    Ne pas avoir de brevet n'empêche pas d'exploiter...Marine Protais ferait mieux de se renseigner avant de dire des âneries.