Visuel du jeu vidéo Elden ring

Le marché de la publicité in-game explose, Gadsme lève 8 millions d'euros et se positionne en leader

La startup française Gadsme entend réinventer la publicité digitale et la relation aux médias dans les jeux vidéo et les métavers. Elle vient de lever 8 millions d’euros auprès de poids lourds de l’industrie pour accélérer son développement.

« Gaming is the new media », se plaît à répéter Guillaume Monteux, CEO de la jeune pousse Gadsme. La startup française a développé une solution de publicité in-game qui permet aux marques de réaliser des campagnes publicitaires ciblées, dynamiques et interactives au sein des mondes numériques, quel que soit le type de jeu, le format ou l’outil utilisé pour jouer. Fondée il y a moins d'un an par trois entrepreneurs spécialistes de la publicité digitale, Guillaume Monteux, Luc Vauvillier et Simon Spaull, la startup vient de conclure un tour de financement de 8 millions d’euros pour accélérer son développement sur le secteur très porteur de la publicité in-game.

De la pub interactive, ciblée et sans intrusion

Jusqu’à présent la publicité dans le jeu vidéo se résumait à des bannières fixes encodées directement dans le jeu vidéo, à l’image des bannières publicitaires de bord de stade dans le jeu FIFA Football. La solution développée par Gadsme propose aux marques des supports de publicités dynamiques, interactifs avec un ciblage à la personne très fin. « Si vous jouez un Classico PSG-OM dans FIFA Football, vous n’aurez pas les mêmes publicités à Paris qu’à Marseille », expose ainsi Guillaume Monteux dans l’émission Tech & Co de François Sorel sur BFM Business. Mais si le joueur ou la joueuse ne souhaite pas interagir avec l’élément publicitaire, il ou elle ne sera pas interrompu·e. Une rupture avec les modèles intrusifs de la publicité digitale actuelle.

Qui sont les investisseurs de Gadsme ?

La solution développée par Gadsme comprend des outils de mesure des performances publicitaires très précis. Un argument qui n’a pas manqué de séduire les gros bonnets de l’industrie. Parmi les investisseurs qui ont participé au tour de financement de 8 millions d’euros, on trouve le gros fonds de capital-risque américain Galaxy Interactive mais aussi le géant français Ubisoft. De plus petits éditeurs, à l’image de Voodoo, Lion Studios, Tilting Point, ont également choisi de faire confiance à la solution de publicité in-game Gadsme.

Le jeu vidéo est le nouvel Eldorado de la pub en ligne

D’après le cabinet Accenture, l’industrie globale du jeu vidéo pèse 300 milliards de dollars et compte 3 milliards de joueurs dans le monde. En France, 52 % de la population joue au moins une fois par semaine. Ce marché colossal est par ailleurs à l’avant-garde des innovations technologiques du moment, en développant des modèles économiques associés au web3 comme le Play-to-Earn. Pourtant, la publicité digitale n’avait pas su jusqu’à présent trouver une déclinaison appropriée pour ces mondes numériques en mouvement constant. « Au vu du potentiel de ce marché, on ne peut pas se contenter de copier-coller les outils de la publicité digitale pensée pour le web », souligne ainsi Guillaume Monteux.

Puissance de feu financière, et flux de revenus conséquents, audience colossale et affinitaire, intérêt des marques : le gaming est d'ores et déjà le nouvel Eldorado de la publicité en ligne.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.