Y vs Z : la guerre des jeans n’aura pas lieu

Le jean, c'est le vêtement qui cristallise l’opposition entre trentenaires et vingtenaires. Sur les réseaux sociaux, ils se livrent une querelle sans merci à coups de vidéos TikTok et de douces railleries. En cause : un objet porteur de symboles et de valeurs contradictoires…

Décidé à tirer l’affaire au clair, le Washington Post a décortiqué le phénomène opposant millennials, la génération Y née entre la fin des années 1980 et 1996, et Gen Z, celle née entre 1997 et 2010.

Skinny jeans contre mom jeans : il faut choisir son camp

Le média américain revient sur l'évènement qui aurait mis le feu aux poudres : une vidéo postée fin 2020 par la modeuse @momohkd conseillant trois astuces pour porter le skinny, le jean moulant préféré des millenials : le jeter à la poubelle, le tailler aux ciseaux, ou carrément le réduire en cendres…

@momohkd

Skinny jeans just aren’t for me but to each their own. #momostyleme #fashion #TodayILearned #skinnyjeans #diy

♬ Brace Yourself - zenorachi

Entre janvier et février 2021, 274 000 vidéos tagguées « no skinny jeans » ont été diffusées sur TikTok, ainsi que 8,3 millions de vidéos porteuses du #MillennialsVSGenZ. Pour les Z, les skinny jeans, en plus de ne pas être flatteurs pour la silhouette, seraient au mieux inconfortables, au pire complètement ringards.

Une affirmation qui selon le Washington Post aurait heurté la sensibilité de leurs aînés. Ces derniers se seraient empressés de rétorquer qu’ils n’avaient pas de conseils à recevoir de la part « d’une génération qui mange des capsules de lessive », exhumant des limbes d’Internet un défi populaire sur TikTok il y a plus de trois ans.

Pourtant, la Gen Z n’en démord pas : elle continue de délaisser le skinny jean, accusé de participer au culte de la minceur, au profit du mom jean (« jean de maman »), plus ample et agréable à porter.

Une tendance qui fait froid dans le dos à cette trentenaire qui témoigne dans le Washington Post : « Ils ne savent pas ce que nous savons : il n’y a pas pire qu’avoir ces pantalons [larges] mouillés à chaque fois qu’il pleut. […] Quand ils auront vécu tout ça, les représentants de la Gen Z en reviendront aux jeans slims. »

Années 90 contre années 2000 : le débat qui n'en finit pas

La guerre des jeans s'inscrit dans une querelle plus large, celle qui oppose l'esthétique des années 90 à celle des années 2000. Raillée par les unes, plébiscitée par les autres, la mode des années 2000, longtemps écartée d’un revers de main au profit de styles plus en vogue opère un retour en force et fait de plus en parler d’elle.

Sur YouTube, les créatrices de contenus font étalage de leur amour ou de leur profonde détestation pour la mode de la décennie de Cristina Aguilera, avec ses motifs peau de serpent, ses strass, ses symboles chinois approximatifs et sa couleur turquoise.

Dans le camp des inconditionnelles de la décennie 2000, il y a la Youtubeuse Rosa B, petite vingtaine, fan de seconde main, de thrift flip et de zéro déchet.

Soucieuse de limiter son empreinte carbone et de consommer de manière plus respectueuse, la jeune Lilloise aime chiner et courir les friperies, et se réjouit lorsqu’elle met la main sur une pépite des années 2000, comme une pièce « vintage » Pimkie ou Morgan, ou « un petit top coupé en V, façon Shakira ou J.Lo. »

Dans ses tutos, elle aime aussi reproduire les coiffures des années 2000. Celles qu’au contraire Marjorie le Noan aimerait oublier et ne plus voir revenir...

Spécialiste de l’histoire de la mode, la trentenaire revient sur la mode des années 2000 : elle s'amuse à reproduire le maquillage façon frosting et la chevelure gaufrée emblématique de l'époque, usant sans vergogne de gloss rose, barrettes papillons à strass, imprimés animaliers, et sac à main Guess. La clé : « porter un maximum de choses qui ne s'accordent pas » tout en brandissant un téléphone portable à clapet.

Dans une autre vidéo, elle revient aussi sur les pires (ou les meilleurs) moments des années 2000, entre total look jean, cravates faisant office de ceintures et minijupes sur pantalons. À ses yeux, l’icône de la mode des années 2000, c’est Ashley Tisdale, pur produit Disney Channel et connue pour son rôle dans la saga High School Musical, dont les tenues devenues cultes ont même donné lieu à un quiz Buzzfeed : « Quelle tenue iconique portée par Ashley Tisdale dans les années 2000 êtes-vous ? »

Les looks alambiqués d'Ashley Tisdale, c'est justement ce qui plaît à la jeune anglaise Ellis Addis, qui a souhaité reproduire les looks les plus populaires de l'actrice américaine sur sa chaîne.

Comme quoi, le passé honteux des uns est le vintage cool des autres, une idée qui semblerait confirmer l'inéluctable come-back des skinny jeans... la guerre des jeans n'aura peut-être pas lieu.

Ce site utilise Google Analytics.